FLASH INFO :

Syrie : La Turquie riposte après que 8 soldats turcs tombent en martyr à Idlib

TURQUIE / GUERRE EN SYRIE - La Turquie continuera de riposter après les attaques contre ses forces dans la région nord-ouest de la Syrie à Idlib, a déclaré le président Recep Tayyip Erdoğan le 3 février, après que huit soldats turcs sont tombés en martyr et cinq autres blessés lors du bombardement du gouvernement syrien.


Avant de partir pour l’Ukraine, Erdoğan a déclaré aux journalistes : “La Turquie a riposté suite à l’attaque d’Idlib et continuera de le faire”.

Le président a déclaré que l’artillerie turque avait atteint 46 cibles en Syrie.

Erdoğan a déclaré que des avions de guerre turcs étaient également impliqués et a affirmé qu’il y avait entre 30 et 35 victimes du côté syrien.

“Ceux qui testent la détermination de la Turquie avec de telles attaques ignobles comprendront leur erreur”, a déclaré Erdoğan. Il a noté que la Russie avait été informée qu’Ankara ne défendrait aucune « situation où nous serions empêchés » de répondre aux agressions syriennes.

“Nous ne pouvons pas garder le silence lorsque nos soldats tombent en martyr”, a-t-il déclaré.

Le président a déclaré que la Turquie avait dit à ses homologues russes “qu’ils doivent se tenir à l’écart” dans l’escalade du conflit, dans lequel Ankara et Moscou sont des côtés opposés.

Les forces du régime syrien, soutenues par la puissance aérienne russe, ont récemment fait des progrès à Idlib.

Erdoğan a déclaré le 31 janvier que la Turquie pourrait y lancer une opération militaire à moins que les combats ne soient arrêtés.

L’échange entre Ankara et Damas est intervenu quelques heures après qu’un important convoi militaire turc est entré dans la province d’Idlib, dans le nord-ouest. La Turquie a renforcé sa présence militaire à Idlib, qui se trouve juste en face de sa frontière sud avec la Syrie, dans un défi à Damas et à ses soutiens russes.

Le ministère turc de la Défense a déclaré que les forces turques avaient été envoyées à Idlib en renfort et y avaient été attaquées malgré la notification préalable de leurs coordonnées aux autorités locales. Il a déclaré que les forces turques ont répondu à l’attaque, détruisant des cibles.

Initialement, quatre soldats turcs sont tombés en martyr sur les lieux tandis que deux autres sont décédés plus tard à l’hôpital.

L’attaque a eu lieu près de la ville syrienne de Saraqeb, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme basé en Grande-Bretagne, un groupe de surveillance de la guerre.

Le ministère russe de la Défense a déclaré que des unités militaires turques avaient été la cible de tirs pendant la nuit après s’être déplacées à l’intérieur d’Idlib sans en informer la Russie, contredisant l’affirmation d’Ankara.

Le ministre de la Défense se dirige vers la frontière syrienne

Le ministre de la Défense Hulusi Akar a visité la frontière syrienne à la suite d’une attaque du régime contre les troupes turques à Idlib.

Hulusi Akar devait accompagner Erdoğan lors de sa visite officielle en Ukraine. Il a abandonné la délégation en raison de l’attaque contre les troupes turques.

Akar est parti d’Ankara pour visiter la frontière turco-syrienne.

Les forces syriennes désormais « ciblées » autour des postes d’Idlib

Le porte-parole du Parti de la justice et du développement (AKP), Ömer Çelik, a déclaré que la Turquie considérerait les forces du régime syrien comme des “cibles” autour des postes d’observation turcs à Idlib.

“Le régime [syrien] est désormais une cible pour nous dans la région après cette attaque”, a déclaré Çelik.

“Nous nous attendons à ce que la Russie ne protège pas le régime ou ne les protège pas car après l’attaque claire de nos forces armées, les forces du régime autour de nos postes sont des cibles”, a-t-il ajouté.

La Turquie condamne l’attaque du régime

Pendant ce temps, le porte-parole de la présidence turque a condamné l’attaque contre des soldats turcs à Idlib.

“Je souhaite la miséricorde d’Allah pour nos soldats qui sont tombés en martyr à Idlib lors de l’attaque des forces du régime, nos condoléances à leurs familles et leur rétablissement rapide aux blessés. Nous avons immédiatement riposté après cette attaque contre l’accord d’Idlib”, a déclaré İbrahim Kalın dans un tweet.

Kalın a ajouté que les auteurs de l’attaque en paieront le prix.

Des militaires russes et turcs en contact sur Idlib

Les militaires russes et turcs sont en contact étroit sur la situation à Idlib, a déclaré le 3 février le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Les militaires russes et turcs en contact sur Idlib

Les militaires russes et turcs sont en contact étroit sur la situation à Idlib, a déclaré le 3 février le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

“Les militaires russes et turcs sont en contact étroit. Il n’y a pas encore eu de conversation de haut niveau [sur la situation à Idlib], mais il ne fait aucun doute que si les présidents le jugent nécessaire, cela peut être convenu dans un bref délai “, a déclaré Peskov aux journalistes à Moscou.

Idlib est le dernier bastion détenu par les rebelles depuis près de neuf ans de guerre en Syrie et Erdoğan accuse la Russie de violer les accords visant à réduire les combats dans la région, une accusation que Moscou a nié le 31 janvier.

La Turquie, qui accueille déjà plus de 3,6 millions de réfugiés syriens, craint une nouvelle vague de migrants en provenance d’Idlib.

Elle dispose de 12 postes d’observation militaire dans la région, créés dans le cadre d’un accord de 2017 avec la Russie et l’Iran. Plusieurs d’entre eux ont depuis été encerclés par des forces du régime en progression.

Le ministère de la Défense avait précédemment déclaré que les forces turques riposteraient “de la manière la plus forte, sans hésitation” contre toute attaque à ses postes d’observation à Idlib par les forces d’Assad.

La Turquie, qui a une frontière de 911 kilomètres (566 milles) avec la Syrie le long de sa frontière sud, dispose de 12 postes d’observation militaire dans la région, en vertu d’un accord avec Moscou et Téhéran en 2017.

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX