FLASH INFO :

Syrie : Les Etats-Unis continuent de livrer une aide militaire au YPG/PKK

TURQUIE / GUERRE EN SYRIE - Des images enregistrées lundi par l’Agence Anadolu montrent que les États-Unis ont livré du matériel militaire et logistique neuf dans les locaux des YPG/PKK, à l’est de l’Euphrate, en Syrie.


Des avions de guerre turcs ont touché lundi soir des cibles liées au alors qu’ils franchissaient la porte de Semelka, située entre le gouvernement régional autonome du (KRG) et les territoires syriens actuellement sous le contrôle des terroristes des Unités de protection du peuple ().

Les frappes ont eu lieu alors qu’avait lieu une livraison d’aide américaine aux terroristes, qui provenait également du territoire du KRG.

Des images enregistrées lundi par l’Agence Anadolu montrent que les États-Unis ont déployé du matériel militaire et logistique neuf dans les locaux des YPG/PKK, à l’est de l’Euphrate, en Syrie. La livraison, effectuée par la porte frontière de Semelka à la frontière irako-syrienne, témoigne de la poursuite du soutien des États-Unis aux terroristes des YPG.

Rien que la semaine dernière, le nombre de camions que les États-Unis ont envoyés dans le nord de la Syrie a atteint 600.

Les États-Unis emploient actuellement environ 2.000 personnes dans 18 bases et bases militaires en Syrie.

« Des dizaines de milliers de camions de chargement d’armes et de munitions ont été remis au PKK / YPG. Qui les donne? Ceux qui semblent être notre allié stratégique les donnent », avait déclaré le président le 26 juillet.

Il avait également souligné alors que les YPG et le PKK représentaient les deux faces d’une même pièce, malgré les efforts des États-Unis pour les dissocier.

Le président américain Donald Trump fait face à une pression croissante à Washington après que la Maison-Blanche ait annoncé dimanche soir qu’elle retirerait ses forces du nord-est de la Syrie avant l’opération turque « planifiée de longue date ».

L’administration Trump a exclu tout soutien des États-Unis à la mission. Cette annonce intervient quelques heures après un appel téléphonique entre Erdoğan et Trump, au cours duquel une réunion a été confirmée pour novembre, selon des sources présidentielles turques.

Depuis 2016, les opérations turques Bouclier de l’Euphrate et de Rameau d’Olivier en Turquie dans le nord-ouest de la Syrie ont permis de libérer la région des terroristes de YPG/PKK et de Daesh, permettant à près de 400.000 Syriens ayant fui la violence de rentrer chez eux dans l’ouest de la Syrie.

Au cours de ses plus de 30 ans de campagne terroriste contre la Turquie, le PKK – considéré comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l’ – a causé la mort de 40.000 personnes, dont des femmes, des enfants et des nourrissons, le YPG étant la branche syrienne armée de l’organisation terroriste PKK.

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action