FLASH INFO :

Suède : Un restaurant turc pris pour cible à Göteborg

ISLAMOPHOBIE - Un restaurant turc situé dans la ville suédoise de Göteborg a été pris pour cible samedi à 2 heures du matin, lors d’une attaque perpétrée avec un engin explosif improvisé, a déclaré le propriétaire du restaurant Ismail Yücel à l’agence Anadolu.


Un turc situé dans la ville suédoise de Göteborg a été pris pour cible samedi à 2 heures du matin, lors d’une perpétrée avec un engin explosif improvisé, a déclaré le propriétaire du Ismail Yücel à l’agence Anadolu.

Yücel a déclaré avoir été informé de l’attaque après qu’un travailleur du restaurant vivant à proximité ait entendu une explosion et l’en informe immédiatement.

« Quand nous sommes arrivés au restaurant, la police avait bouclé la zone et menait une enquête », a déclaré Yücel.

Il a noté que les assaillants masqués avaient créé l’engin explosif artisanal via Internet. Ils ont ensuite cassé les vitres d’un théâtre situé à proximité, puis ont jeté leur bombe à l’intérieur du restaurant. Aucun blessé n’a été signalé car le restaurant était fermé à ce moment, mais des dégâts matériels ont été causés à l’intérieur de l’édifice, a déclaré Yücel.

La Suède à toujours attiré de nombreux migrants et environ 15% de sa population est née à l’étranger. On estime que 100.000 Turcs vivent dans ce pays nordique.

Une augmentation du nombre d’attaques ciblant les musulmans est à déplorer depuis maintenant quelques années dans le pays

En juin, une salle de prière musulmane dans un de la même ville avait été la cible d’un attentat islamophobe.

En septembre dernier, c’est une d’Orebro, dans le sud de la Suède, qui avait complètement brûlé lors d’un criminel. Enfin en décembre, c’est un centre culturel islamique situé dans la ville de Saffle, dans le sud du pays, qui a été la cible d’un attentat à la bombe artisanale.

La haine anti-musulmane est en hausse en depuis plusieurs années. L’extrémisme d’extrême-droite et la xénophobie ont alimenté cette haine islamophobe dans les pays occidentaux, où les attaques terroristes perpétrées par Daesh et Al-Qaida sont utilisées comme prétexte pour la légitimer. Cette tendance à l’intolérance a ainsi progressivement déclenché des attaques meurtrières contre les musulmans et les migrants. Alors que le racisme est en train de devenir un problème grave dans presque tous les États membres de l’, les citoyens d’origine étrangère sont plus vulnérables encore dans certains pays.

Par exemple, en , les musulmans sont devenus la cible d’innombrables attaques ces dernières années. Selon un publié en novembre dernier par le Centre de compétences pour la Recherche sur l’extrémisme et la Démocratie à Leipzig, le pays montré une attitude de plus en plus hostile à l’égard des immigrés, de la communauté musulmane mais aussi d’autres minorités, telles que les Roms, tandis qu’un Allemand sur trois pense que les étrangers ne viennent que pour exploiter « l’Etat-providence ».

La police a ainsi enregistré 813 crimes islamophobes contre des musulmans en 2018, rien qu’en Allemagne. Au moins 54 musulmans ont été blessés lors de ces attaques, principalement perpétrées par des extrémistes d’extrême droite.

Les mosquées turques d’Europe ont souvent été les principales cibles des attaques anti-musulmanes. L’Allemagne est notamment réputée pour son grand nombre d’attaques, allant des tentatives d’incendie criminel aux slogans haineux, en passant par le jet de viande de porc, animal impur selon l’Islam.

Une commission parlementaire turque chargée d’enquêter sur le ciblage de mosquées a identifié 297 attaques entre 2001 et 2014, visant principalement des mosquées turques.

Que pensez-vous de cet article ?

5



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action