FLASH INFO :

Les statistiques de « la mort » en Turquie

STATISTIQUES - Comme presque tout ce qui est en rapport avec l’être humain et sa gestion, le chiffre et la mesure constituent des marqueurs d’évaluation des tendances le concernant. La mort n’échappe pas à la règle. L’Institut turc des Statistiques nous livre ainsi un relevé des décès de l’an dernier.

Par Cihan Bircan


425 781 personnes ont trouvé la en l’an dernier, soit une hausse de 0,7% par à 2016. Les hommes représentaient 54,7% des effectifs, contre 45,3% pour les femmes. La mort touche ainsi 5,3 personnes sur 1 000 par an en .

La a nettement regressé. En effet, en 2016, 13 006 décès de bébés ont été enregistrés contre 11 849 en 2017, ce qui représente un taux de 9,2/1000. (contre 9,9/1000)

C’est le Sud-Est de la Turquie qui est le plus touché en terme de fréquence : , Hakkari, Muş et Şanlıurfa figurent en tête de liste. Çankırı reste la ville avec le taux de mortalité infantile la plus basse (4,6/1000).

N’oublions pas que la mortalité infantile reste un marqueur important du développement d’un pays et voir son taux diminuer constitue une belle marche en avant.

La mortalité dans les cinq premières années de la vie est de 11,2/1000, en baisse par rapport à l’année 2016. (12,1)

Le nombre de mort par suicide a également diminué de 3,9% par rapport à  2016. On a enregistré 3 069 suicidants en 2017. Les hommes représentaient 77,2% des effectifs, contre 22,8% pour les femmes.

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action