FLASH INFO :

Soutien par la TİKA du patrimoine culturel ottoman en Algérie

CULTURE TURQUE - L’Agence turque de coopération et de coordination (TİKA) a fourni un soutien matériel à un centre de production de tapis à motifs locaux et ottomans de la ville de Kalaa, située dans la wilaya de Relizan en Algérie.


L’Agence turque de coopération et de coordination () a fourni un soutien matériel à un centre de production de tapis à motifs locaux et ottomans de la ville de Kalaa, située dans la wilaya de Relizan en .

La TİKA a fourni 10 machines à coudre, 1 tonne de fil de laine et les matériaux de production de tapis associés afin d’augmenter la production de l’atelier. Ce soutien aidera plus de femmes à trouver un emploi dans le centre dans un avenir proche. Le maire de la municipalité de Kalaa, Keddar el-Hadj, a déclaré que le centre avait été fondé dans les années 1960 et avait alors une production intensive, qui leur permettait d’exporter les tapis. Le centre a cependant été fermé pendant la guerre civile qui a ravagé l’Algérie pendant les années 1990. Il a expliqué que le centre avait rouvert en 2018, avec les efforts de la municipalité.

El-Hadj a déclaré qu’ils ne pouvaient pas encore travailler à pleine capacité et qu’ils emploieront environ 70 femmes au cours des prochaines semaines au centre.

Il a déclaré que les tapis de Kalaa, confectionnés avec des motifs typiquement locaux et ottomans, constituaient un important patrimoine culturel. « Nous voulons garder ce patrimoine vivant », a déclaré el-Hadj. La présence turque à Kalaa avait commencé au XVIe siècle et se poursuit encore de nos jours. Il y a encore beaucoup de familles avec des noms turcs tels que Çavuş, Osman et Türkmen dans la ville. Une et une salle de prière datant de l’ sont d’ailleurs toujours en activité.

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action