FLASH INFO :

Source de Paix : Trump annonce des sanctions contre la Turquie et se dit prêt à « détruire l’économie turque »

TURQUIE / ÉCONOMIE - Le président américain Donald Trump a annoncé lundi soir la publication prochaine d’un décret autorisant des sanctions à l’encontre de responsables turcs, passés ou présents, en réponse à l’opération Source de Paix lancée par la Turquie mercredi dernier au nord-est de la Syrie.


Selon un communiqué de publié sur son compte , ce décret autorisera des « sanctions financières, le gel des avoirs et l’interdiction d’entrée aux États-Unis »

Par ailleurs, le président américain a également annoncé une hausse des taxes douanières  de 50% sur l’acier en provenance de Turquie, ainsi que l’arrêt des négociations commerciales en cours avec le pays.

Le président se dit également prêt à « détruire l’ » si la Turquie ne change pas d’attitude en Syrie.

La Turquie a lancé l’opération , troisième d’une série d’opérations antiterroristes transfrontalières dans le nord de la Syrie, ciblant les terroristes affiliés au groupe syrien syrien du et Daesh, le 9 avril, à 16 heures.

L’opération, menée conformément au droit du pays à la légitime défense issu du droit international et des résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies, vise à établir une exempte de pour le retour des Syriens dans la zone située à l’est de l’Euphrate, contrôlée par les États-Unis.

Le PKK, considéré comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l’UE, mène depuis plus de 30 une campagne terroriste contre la Turquie, causant la mort de près de 40.000 personnes, dont des femmes, des enfants et des nourrissons.

La Turquie a longtemps décrié la menace terroriste à l’est de l’Euphrate, dans le nord de la Syrie, en promettant une action militaire pour empêcher la formation d’un « corridor terroriste » à cet endroit.

Depuis 2016, les opérations turques Bouclier de l’Euphrate et Rameau d’Olivier dans le nord-ouest de la Syrie ont libéré la région des terroristes / PKK et Daesh, permettant à près de 400.000 Syriens ayant fui la violence de rentrer chez eux.

Que pensez-vous de cet article ?

21



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action