FLASH INFO :

Les sondages d’opinion prédisent qu’Erdoğan remportera les élections

TURQUIE / POLITIQUE - « Peu importe qui se présente comme un candidat [présidentiel], Erdoğan sera sélectionné au premier tour et l’AKP et le MHP seront majoritaires au parlement », a déclaré le président du centre de recherche GENAR.


L’alliance entre le Parti de la Justice et du Développement () au pouvoir du Président Recep Tayyip Erdoğan et le Parti d’action nationaliste () de l’opposition a été jugée forte par les chercheurs de l’opinion publique.

Les chercheurs ont qualifié le front formé par le Parti républicain du peuple () et le (Bon) d’opposition de « dispersé et non préparé ». L’absence d’un candidat plausible dans l’opposition a été considérée comme un sérieux revers.

Le président du Centre d’ et de recherche GENAR, İhsan Aktaş, a déclaré que l’AKP avait conservé 49% des voix et qu’il était le parti ayant obtenu le moins de voix aux autres partis. Il a ajouté que l’alliance entre l’AKP et le MHP tenterait de gagner 60% des votes, tandis que l’opposition tenterait d’atteindre 40%.

« Les votes de CHP sont tombés en dessous du taux de la période de Deniz Baykal. La proportion de votes peut changer pendant l’élection. La position du Parti IYI pourrait être renforcée parce qu’ils tirent des voix du CHP », a déclaré Aktaş.

Baykal est un homme politique turc du CHP qui a été vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de 1995 à 1996.

L’alliance AKP-MHP peut recueillir 57% des votes

Le président du centre de recherche de Denge, Hasan Basri Yıldız, a déclaré : « Peu importe qui se présentera comme candidat [présidentiel], Recep Tayyip Erdoğan sera sélectionné au premier tour, et l’AKP et le MHP constitueront la majorité au parlement ».

« Le front de l’alliance AKP-MHP est très fort et le front de l’opposition est très faible et dispersé. Il est hautement improbable qu’un tel front dispersé, non préparé et spontané se ressaisisse rapidement et donne au public un message sur le terrain », a-t-il ajouté.

Le Conseil électoral supérieur () a annoncé dimanche que l’AKP, le MHP, le CHP, le Parti IYI, le Parti démocratique des peuples (HDP), le Parti pour une Turquie indépendante (BTP), le Parti de la grande unité (BBP), le Parti démocrate, le Parti patriotique (VP) et le Parti de la Félicité (SP) seront éligibles pour participer aux prochaines élections.

Le Parlement a adopté vendredi dernier un projet de loi appelant à des élections anticipées le , cimentant le passage de la Turquie d’un régime parlementaire à un système présidentiel. Lors d’un référendum en avril 2017, les électeurs turcs ont approuvé le changement.

Selon les changements, le nombre de législateurs au parlement passe de 550 à 600, les élections présidentielles et parlementaires auront lieu tous les cinq , et les présidents peuvent garder des liens avec leur parti politique. Le poste de Premier ministre est également aboli.

Que pensez-vous de cet article ?

21



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action