FLASH INFO :

Des scientifiques dévoilent le visage d’une femme anatolienne âgée de 7 500 ans

TURQUIE / HISTOIRE - Les scientifiques ont reconstitué le visage d’une femme néolithique âgée de 7 500 ans à partir du crâne brisé découvert près de Gibraltar.


Selon certaines informations, le crâne de la femme nommée «  » a été retrouvé dans une grotte en 1996.

Le Conservateur du national de Manuel Jaen a indiqué que le projet avait duré environ six mois.

Sur la base du fragment de crâne, les scientifiques ont analysé une partie de l’ADN de Calpeia pour déterminer à quoi elle aurait ressemblé de son vivant.

Le professeur Clive Finlayson, qui travaille également au Musée national de Gibraltar, a déclaré que la femme de de Néandertal avait vécu vers 5 400 av. J.-C. et avait des traits sombres. Elle avait 30-40 au moment de son décès. 

Le professeur Clive Finlayson a noté que 90% de tous les gènes provenaient de l’ dans la moderne, tandis que les 10% restants provenaient de chasseurs-cueilleurs mésolithiques locaux.

 

Que pensez-vous de cet article ?

4



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action