FLASH INFO :

La Turquie et la Russie se retrouvent dans les peintures d’Aïvazovski

TURQUIE / ART ET CULTURE - Connu pour son amour d’Istanbul et ses nombreux tableaux reflétant les différents panoramas de la ville, les œuvres uniques du peintre russe Ivan Aïvazovski sont exposées à Saint-Pétersbourg en compagnie de la composition musicale du pianiste Anjelika Akbar.


L’exposition sous le thème de « La et la se retrouvent dans les peintures d’ » a au lieu à l’Institut Yunus Emre (YEE) à en Russie.

La cérémonie d’ouverture de l’exposition intitulée « Istanbul d’Aïvazovski » s’est tenue samedi.

Anjelika Akbar a interprété « la rhapsodie  d’Aïvazovski » en compagnie de la violoniste Danila Popov et du percussionniste Berkant Çakıcı lors de la cérémonie.

L’Institut Yunus Emre contribue aux liens d’amitié et culturels entre la Turquie et d’autres pays, organisant divers événements et programmes pour introduire la culture et l’art turcs dans de nombreux pays du monde. 

L’exposition inaugurée dans le cadre du projet « Istanbul d’Aïvazovski » a été organisé dans le cadre du 120e anniversaire de l’ouverture du russe de Saint-Pétersbourg et du 200e anniversaire de l’anniversaire d’Aïvazovski, avec le soutien du ministère turc des Affaires étrangères.

Près de 500 peintures d’Aïvazovski se reflètent sur des toiles de 5 mètres de hauteur et 75 mètres de largeur, avec des effets d’animation et une présentation à 360 degrés pendant 50 minutes à l’exposition, gerée par le directeur artistique général Murat Öneş.

Les peintures uniques d’Istanbul de l’artiste russe Aïvazovski, célèbres dans le monde entier, sont un souvenir de l’histoire de la ville car elles reflètent les gens de l’époque et les vues de la ville.

Aïvazovski est devenu l’un des artistes les plus aimés par les Turcs depuis. L’artiste avait réalisé beaucoup de peintures, visitant fréquemment Istanbul dans les périodes du sultan Abdülmecid II et du sultan Abdülaziz.

Aïvazovski qui a fait de longs voyages à Istanbul, a été témoin de la vie de trois sultans ottomans. Répétant qu’Istanbul est la plus belle ville du monde dans ses souvenirs, Aïvazovski qui a plus de 6.000 peintures, a été accueilli par les trois sultans ottomans dans le palais.

Pour « Istanbul d’Aïvazovski », dont les travaux ont pris quatre , le droit d’utilisation pour les 500 peintures a été demandé à travers le monde, en particulier auprès des collectionneurs et des musées russes.

Le projet a également été soutenu par diverses parties du monde des arts et des sciences.

L’exposition a déjà accueilli des amateurs d’art au musée de Crimée Feodosia, en , aux États-Unis et en Turquie.

Que pensez-vous de cet article ?

2



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action