FLASH INFO :

La Russie fait des propositions à la Turquie au sujet du nord-ouest de la Syrie

TURQUIE / RUSSIE - La Russie a présenté des propositions aux autorités turques sur la résolution de la situation dans la province d’Idlib, dans le nord-ouest de la Syrie, a rapporté l’agence de presse Interfax le 24 août.


Le ministre russe de la Défense, Sergei Shoigu, a rencontré son homologue turc Hulusi Akar et Hakan Fidan, chef de l’Organisation nationale de renseignement (MIT) à Moscou le 24 août.

Selon un communiqué du ministère russe de la Défense, “les chefs des services militaires ont poursuivi un dialogue de fond sur la situation en Syrie, qui a débuté la semaine dernière lors d’une réunion bilatérale à Moscou, au cours de laquelle la partie russe a remis à ses collègues turcs des propositions sur la résolution de la situation dans le nord-ouest de la Syrie.”

Lors de la réunion la question d’Idlib dans le nord-ouest de la Syrie devait être abordée, un sujet également abordé le 24 août lors d’une réunion à Moscou entre le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Çavuşoğlu, et son homologue russe, Sergueï Lavrov.

“Une solution militaire là-bas entraînera une catastrophe”, a déclaré M. Çavuşoğlu lors d’une conférence de presse conjointe, évoquant la situation dans la province syrienne d’Idlib, contrôlée par les rebelles.

“Une solution par la force à Idlib compromettrait la confiance entre la Russie et la Turquie ainsi que la confiance des participants au cessez-le-feu”, a-t-il ajouté.

De son côté, Lavrov a déclaré qu’il était certain que les présidents turc et russe “parleraient en détail de ce sujet”.

“Lorsque la zone de désescalade a été créée à Idlib, personne n’a proposé de l’utiliser pour que des terroristes se cachent derrière la population civile comme un bouclier humain”, a-t-il ajouté.

La situation était “à multiples facettes”, a-t-il ajouté et a appelé à séparer “l’opposition saine des structures terroristes”.

Poutine : de sérieux progrès dans la résolution de la crise syrienne

Le président russe Vladimir Poutine a rencontré le 24 août les ministres turc et russe de la Défense et des Affaires étrangères et les chefs des services de renseignement des deux pays.

“Nos relations avec la Turquie deviennent plus profondes et plus significatives, devenant plus importantes dans le domaine de la coopération économique, en abordant un certain nombre de questions liées aux questions régionales”, a déclaré M. Poutine lors de la réunion.

Lors de la réunion télévisée nationale, M. Poutine a également évoqué le “caractère régulier” des contacts avec le président turc Recep Tayyip Erdoğan.

La Russie et la Turquie, avec d’autres pays, ont fait de sérieux progrès dans la résolution de la crise syrienne, a ajouté M. Poutine.

“Grâce aux efforts de nos pays avec la participation d’autres États intéressés, en particulier, je veux dire l’Iran, notre coopération avec l’ONU, avec les pays européens, avec les États-Unis – nous avons fait de sérieux progrès dans la résolution du problème syrien crise”, a-t-il déclaré.

Restrictions de visa

Pendant ce temps, la Russie et la Turquie ont convenu d’établir un mécanisme pour rétablir un régime d’exemption de visa entre les deux pays.

La Russie est prête à lever les restrictions de visa pour les détenteurs turcs de passeports spéciaux et de service, ainsi que pour les conducteurs engagés dans le transport de marchandises entre les deux pays.

Appelant la Russie un “partenaire stratégique”, M. Çavuşoğlu a souligné l’importance de développer davantage les relations bilatérales avec la Russie.

“Nous améliorerons les relations bilatérales entre les deux pays pour assurer la stabilité et le développement économique de la région et nous renforcerons notre coopération sur les questions régionales”, a-t-il déclaré.

Sans nommer aucun pays, il a déclaré que certains pays et individus étaient jaloux de la Turquie et de la coopération et l’amitié étroites de la Russie.

Çavuşoğlu s’est également réjoui du nombre croissant de touristes russes en visite en Turquie.

“Nous serons très heureux d’accueillir quelque 6 millions de nos amis russes dans notre pays cette année”, a-t-il déclaré.

Que pensez-vous de cet article ?

2



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX