FLASH INFO :

La Russie propose d’accueillir des pourparlers entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie

INTERNATIONAL - Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a déclaré mercredi que Moscou était disposé à accueillir les ministres des Affaires étrangères d’Arménie et d’Azerbaïdjan pour des pourparlers.


Selon un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères, M. Lavrov a déclaré que la continuerait à travailler à la fois indépendamment et avec d’autres représentants du groupe de Minsk de l’Organisation pour la et la coopération en (OSCE) pour arbitrer le conflit entre l’ et l’, qui a vu ces derniers jours une recrudescence féroce des combats.

Lavrov a également appelé à un immédiat dans le occupé et à un retour rapide des parties aux négociations.

« L’évolution de la situation dans la zone du conflit du Haut-Karabakh a été discutée (avec les ministres des Affaires étrangères azerbaïdjanais et arménien). La partie russe a exprimé sa vive préoccupation face aux hostilités en cours. Un appel a été lancé pour un cessez-le-feu immédiat et une désescalade des tensions, ainsi qu’à une prévention de la rhétorique provocatrice et militaire », indique le communiqué.

La Russie, qui entretient des liens militaires étroits avec l’Arménie, dans laquelle est située l’une de ses bases militaires, a appelé à plusieurs reprises à un cessez-le-feu immédiat après l’éclatement des combats il y a quatre jours.

Le Premier ministre arménien Nikol Pashinian a déclaré que l’Arménie « n’a pas encore besoin d’utiliser le potentiel de la base russe, cependant, en cas de nécessité, des fondements juridiques existent ».

La situation dans le Caucase est tendue en raison des attaques aveugles de l’Arménie contre des civils en Azerbaïdjan, qui ont fait 11 morts et 33 blessés.

Des affrontements aux frontières ont éclaté dimanche matin, lorsque les forces arméniennes ont pris pour cible des positions civiles et militaires azerbaïdjanaises, faisant plusieurs victimes.

Les relations entre les deux anciens pays soviétiques sont tendues depuis les années 1990, lorsque l’armée arménienne a occupé le Haut-Karabakh, un territoire de l’Azerbaïdjan internationalement reconnu.

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action