FLASH INFO :

Les références islamophobes, turcophobes et racistes sur les armes utilisées par le terroriste de Christchurch

ISLAMOPHOBIE - Comme si les deux attaques terroristes perpétrées à Christchuch, en Nouvelle-Zélande, n’étaient pas assez inquiétantes, les photos de l’un des fusils du terroriste ont révélé un tableau encore plus sombre : le tireur a peint son arme avec le nom de ses « idoles » et références aux victoires contre les Musulmans, les Turcs et les Ottomans.


Un compte Twitter portant l’adresse @brentontarrant avait publié mercredi des images d’un fusil et d’autres accessoires militaires décorés de ces noms et messages liés au nationalisme blanc. Ce qui ressemblait aux mêmes armes est apparu dans le livret Facebook de l’ de la mosquée vendredi.

Des lettres et des chiffres des alphabets latin, cyrillique et géorgien, des mots et des dates se rapportant à des lieux, des personnes et des combats associés à des conflits violents au cours de l’ entre et Musulmans peuvent être vus sur les armes.

Voici quelques-unes des figures historiques que le a choisi d’afficher sur son fusil d’assaut:

Alexandre Bissonnette – l’étudiant universitaire qui a fait irruption dans la mosquée de Québec le 29 janvier 2017 et a ouvert le feu sur 40 hommes et 4 enfants qui discutaient entre eux après la prière du soir.

Luca Traini – un extrémiste italien contre les migrants noirs, qui a attaqué 6 migrants en février 2018.

Josue Estebanez – Un néo-nazi espagnol qui a poignardé mortellement le manifestant anti-fasciste âgé de 16 ans, Carlos Palomino, au coeur de Madrid en 2007.

Bajo Pivljanin – un célèbre commandant de hadjuk (milice) du XVIIe siècle qui s’est battu contre le pouvoir ottoman dans le nord-ouest des Balkans et a été salué comme un « héros » par les Serbes et les Croates.

Charles Mantel – le roi de facto des Francs, surnommé « le marteau », qui a remporté la bataille de Tours.

John Hunyadi – un général et gouverneur hongrois et le voïvode de Transylvanie. Il a vaincu les forces ottomanes en 1441 et à nouveau en 1442.

Constantin II de – Il était à la tête d’une rébellion contre les Ottomans qui dura une demi-décennie mais se solda par une défaite.

Milos Obilis – un chevalier serbe au service du prince Lazar, l’assassin du sultan ottoman Mourad Ier.

Pélage le Conquérant – un noble wisigoth ayant joué un rôle déterminant dans la victoire à la bataille de Covadonga. On lui attribue le lancement de la Reconquista (reconquête chrétienne de la péninsule ibérique par les Maures).

Prince Fruzhin – un noble bulgare qui s’est battu contre les Ottomans lors de la conquête du deuxième empire bulgare.

Sebastiano Venier – doge de Venise qui s’est battu contre les Turcs lors de la quatrième guerre ottomano-vénitienne.

Sigismond de Luxembourg – Il dirigea la Croisade de Nicopolis en 1396 pour libérer la Bulgarie de la domination ottomane, mais échoua.

Feliks Kazimierz Potocki – Il a participé à l’expédition de Vienne en 1683 pendant la Grande Guerre turque et s’est battu contre les Tatars et les Turcs lors de nombreuses batailles.

Iossif Gourko – Maréchal russe ayant combattu les Turcs pendant la guerre russo-turque (1877-1878). Il a dirigé les troupes à la Bataille de Chipka.

Skanderberg – Georges Castriote Skanderbeg est un seigneur albanais du XVe siècle considéré comme le héros national albanais pour sa résistance à l’.

Antonio Bragadin – Marco Antonio Bragadin fut gouverneur de l’île de pour le compte de la République de Venise qui résiste à l’invasion ottomane par la flotte du sultan Sélim II.

Autres dates, événements et numéros importants peints sur le fusil :

14 mots (Fourteen Words ou 14) – un slogan tiré d’un passage de l’autobiographie d’Adolf Hitler, Mein Kampf. C’est maintenant aussi un slogan populaire utilisé par la droite. Plus communément appelé: « Nous devons garantir l’existence de notre peuple et un avenir pour les enfants blancs. »

Voici votre pacte de migration! – référence au Pacte mondial pour la migration signé par les États-Unis en décembre.

Refugees welcome to hell –  ce qui veut dire « Les bienvenus en enfer »

Turcophagus (mangeur de Turcs) – surnom largement utilisé par la milice grecque combattant les troupes ottomanes-turques.

Tours 732 – Bataille de Tours en 732 après J.-C. qui fin à la dernière invasion arabe de la France.

Bataille de Kagul, 1770 – la bataille terrestre la plus importante de la guerre russo-turque (40 000 Russes affrontaient 75 000 Ottomans).

Siège et bataille de Vienne, 1683 – la plus grande avancée des Ottomans en Europe, mais l’empire y est vaincu et expulsé de Hongrie.

Siège de Saint-Jean-d’Acre (1189 -1191) – La Troisième Croisade assiégea la ville musulmane fortifiée d’Acre et reprit le port du Levant à Saladin, qui était le souverain musulman de l’Égypte et de la Syrie qui avait vaincu les Croisés et capturé Jérusalem.

Que pensez-vous de cet article ?

3



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action