FLASH INFO :

Bosnie : La mosquée ottomane Alaca a rouvert ses portes

La mosquée historique Alaca, connue sous le nom de « Perle de Bosnie » et reconstruite par la Turquie, a rouvert ses portes pour la prière samedi dernier.


La historique Alaca, connue sous le nom de « Perle de  » a rouvert ses portes pour la prière samedi dernier.

Située à Foca, dans l’est de la Bosnie-Herzégovine, à 80 km au sud-est de la capitale Sarajevo, la mosquée avait été démolie par les forces serbes lors de la guerre de Bosnie de 1992 à 1995.

Elle a été reconstruite au cours des cinq dernières années avec le soutien de la Direction générale des fondations de .

Construite initialement en 1549 par Hasan Nezir, un proche collaborateur du célèbre architecte Mimar Sinan, c’est l’une des premières mosquées à l’ ottomane classique construite en Bosnie-Herzégovine. La ministre de la et du de Turquie, Mehmet Nuri Ersoy, et le chef de la direction des fondations, Adnan Ertem ont assisté à la cérémonie de réouverture de la mosquée Alaca.

S’exprimant lors de la cérémonie, M. Ersoy a déclaré que la mosquée Alaca renaissait à nouveau, et qu’il était fier de restaurer ce trésor historique. « Aujourd’hui, la mosquée Alaca se dresse à nouveau dans toute sa splendeur, en tant que symbole d’un idéal« , a-t-il déclaré.

Ertem a ajouté que la mosquée historique représentait un symbole de paix, d’amitié, de solidarité, de compréhension et de réconciliation en Bosnie-Herzégovine.

La cérémonie s’est déroulée en présence de Sefik Dzaferovic, membre bosniaque de la présidence, le Président de la Maison du peuple de Bosnie-Herzégovine, Bakir Izetbegovic, le Président du Conseil des ministres, Denis Zvizdic, le Grand Mufti Husein Kavazovic de Bosnie, de nombreux hauts responsables ainsi qu’une foule nombreuse d’anonymes.

A l’origine, il y avait 12 mosquées à Foca au début de la guerre de Bosnie. Toutes furent détruites par les forces serbes. Selon l’Union islamique de Bosnie, des centaines d’édifices appartenant au patrimoine islamique ont été détruits pendant la guerre, notamment 614 mosquées, 218 salles de prière, 69 écoles de , quatre pavillons de derviches, 37 tombes et 405 bâtiments historiques appartenant à des fondations musulmanes. Quelques 534 mosquées situées dans des territoires contrôlés par les forces serbes ont été détruites, tandis que 80 mosquées ont été détruites dans des territoires soumis aux forces croates. Selon le syndicat, 80% des 1.144 mosquées de Bosnie ont été détruites ou endommagées, et plus de 100 imams ont été tués par les forces serbes et croates.

Ce petit pays des Balkans, qui a survécu aux bombardements massifs pendant la guerre, aux massacres et au génocide de Srebrenica en 1995, a fait du 7 mai la Journée des mosquées. C’est à la veille de ce jour que la mosquée a été ouverte, selon l’Union islamique de Bosnie-Herzégovine.

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action