FLASH INFO :

Des puces et des pièces d’identité pour protéger les légendaires chiens Kangal de Turquie

TURQUIE / CAUSE ANIMALE - Les Kangals, probablement la plus célèbre des races de chiens turcs, seront suivis avec des puces et des pièces d’identité dans le but de protéger la race dans leur ville natale de la province de Sivas, dans le centre de la Turquie.


Connus pour leur taille immense, qui leur a valu le surnom de «lions d’», les Kangals font partie des races les plus recherchées pour leur agilité, leur intelligence, leur loyauté et leur courage. , dont le quartier de a inspiré le nom de la race, accueille un important élevage de chiens. L’établissement, actuellement en cours de rénovation, se veut un centre moderne axé sur la préservation de la race. A cette fin, les chiens nés là-bas se verront dorénavant implanter des puces, afin qu’ils puissent être suivis tout au long de leur vie. Les puces comprendront des informations vitales telles que leur date de naissance, l’identification des parents du chien et les maladies qu’ils pourraient avoir. Les puces aideront également à suivre les perdus.

Le centre vise à étudier la généalogie de la race, et chaque chien recevra une pièce d’identité. Le gouverneur de Sivas, Salih Ayhan, a déclaré que le Kangal était emblématique de la , et qu’ils se concentreraient sur la préservation et la promotion de la race avec le soutien du ministère de l’ et de la .

« Le nouveau centre sera un lieu d’élevage et de formation des Kangals et nous permettra de les promouvoir dans le monde entier. Il y aura des opérations de chirurgie adaptées aux naissances, un et des endroits où les chiens pourront se déplacer librement. Entre les mains d’un personnel qualifié, les Kangals seront élevés et leur génétique étroitement surveillée », a-t-il déclaré.

« L’objectif principal des puces est d’empêcher toute tentative de modification des gènes de la race. Nous sommes conscients de mauvaises pratiques comme les croisements, et nous voulons y mettre un terme », a déclaré Ayhan. « Partout où les chiens élevés ici se déplaceront, ils seront suivis », a-t-il déclaré dimanche à l’agence Anadolu.

Les éleveurs de Kangal ont salué la nouvelle. Orhan Yalçınkaya, qui dirige une association pour la préservation de la race, a déclaré que les chiens équipés de puces devraient être jumelés pour s’accoupler pour une meilleure conservation.

« Si nous pouvons les aider à perpétuer leur ascendance pure, ce sera un succès. Nous attendons également des autorités qu’elles incitent à l’élevage de Kangals équipés de puces, comme ils le font pour les éleveurs de moutons et de bovins dotés de puces marquant leur authenticité », a-t-il déclaré à l’agence de presse Demirören.

Les Kangals, chiens de garde, sont les choix préféré des bergers du monde entier pour bloquer efficacement toute attaque, souvent sans nuire aux animaux qui s’attaquent aux troupeaux.

Ils sont également utilisés dans les thérapies psychologiques des enfants, en particulier ceux atteints d’autisme, ainsi que lors de des sevrages de toxicomanes. Leur origine remonte à plus de 6.000 ans. Ils sont capables de supporter le climat rigoureux de la Turquie en hiver et le mode de vie nomade des bergers.

Que pensez-vous de cet article ?

2



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action