FLASH INFO :

Le principal parti d’opposition CHP élit son président au Congrès avant les élections de 2019

TURQUIE / POLITIQUE - Le principal parti d’opposition, le Parti républicain du peuple (CHP), tient son 36ème congrès général ce week-end avant trois élections cruciales en 2019, le président du parti devant être élu samedi.


Le parti se bat pour déterminer son candidat pour les élections présidentielles de 2019 et n’a pas encore annoncé de nom. Par conséquent, le congrès est important pour choisir le chef et les cadres qui mèneront le parti aux , législatives et présidentielles.

Le président sortant, Kemal , qui dirige le parti depuis 2010, est le premier candidat à la présidence du parti au congrès. Trois autres candidats ont également déclaré leur intention de se présenter contre , mais ils ont besoin d’au moins 10% des 1 266 délégués du parti pour soutenir leur cause.

Le député de Yalova, Muharrem İnce, ancien président adjoint du groupe, est le principal candidat et devrait atteindre le nombre requis de signatures. İnce avait déposé sa candidature pour la présidence contre Kılıçdaroğlu lors du congrès 2014 du parti, au cours duquel 740 délégués ont voté pour Kılıçdaroğlu et 415 pour İnce.

L’ancien directeur du barreau d’, Ümit Kocasakal, et Ömer Faruk Eminağaoğlu, ancien président de l’Association des juges et procureurs (YARSAV), ont également annoncé leur candidature à la présidence du parti, mais ne sont pas certains de pouvoir recueillir le nombre requis de signatures .

Kılıçdaroğlu a été critiqué à l’intérieur du parti car il a perdu à huit reprises lors des élections et des référendums depuis son entrée en fonction en 2010 après la démission de l’ancien président Deniz Baykal lors d’un scandale sexuel. Les troubles au sein du ont également augmenté depuis mai dernier, lorsque le député de Mersin, Fikri Sağlar, a été renvoyé devant le comité de discipline en raison de ses critiques à l’encontre de Kılıçdaroğlu. Le chef adjoint du parti, Selin Sayek Böke, a également démissionné, déclenchant des débats houleux sur la démocratie dans le parti.

Le CHP a reçu 25,31% des voix et 133 sièges au Parlement lors des élections législatives du 1er novembre 2015. De nombreux députés CHP ont déjà critiqué la distribution des voix du parti, affirmant que 25% des votes ne sont pas un succès.

Cependant, la réforme constitutionnelle et le référendum sur le système présidentiel du 16 avril 2017, avec le CHP en tête de la campagne « Non » ont eu lieu dans une course serrée avec 51,4% des électeurs soutenant les changements et « Non » des votes dans toutes les grandes villes. Le parti vise à capitaliser sur ce résultat et à élargir cette base d’électeurs lors des élections de 2019.

 

Que pensez-vous de cet article ?

21



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action