FLASH INFO :

Le président grec rejette l’échange de soldats avec la Turquie

TURQUIE / INTERNATIONAL - Le 23 avril, le président grec Prokópis Pavlópoulos a rejeté l’offre du président Recep Tayyip Erdoğan d’un « échange » entre deux soldats grecs emprisonnés en Turquie en échange de soldats turcs recherchés par Ankara pour implication dans le coup d’Etat échoué de 2016.


Pavlopoulos a écarté la possibilité d’échange après que le président turc Recep Tayyip Erdoğan a déclaré le 21 avril que son gouvernement examinerait le cas des soldats grecs si Athènes extradait les soldats turcs.

« L’échange des deux soldats grecs qui sont emprisonnés avec les huit soldats turcs qui se trouvent en Grèce est hors de question », a déclaré Pavlopoulos.

Les deux soldats grecs ont été accusés d’espionnage en Turquie après avoir traversé la frontière le 2 mars. Ils prétendent s’être perdus dans le brouillard.

Les huit soldats turcs ont fui leur pays d’origine vers la Grèce après le coup d’Etat raté du 15 juillet 2016.

La Cour suprême de Grèce a statué que les hommes ne seraient pas extradés, malgré les demandes turques pour qu’ils fassent face à des accusations chez eux. Les suspects ont nié toute implication dans la tentative de coup d’Etat.

Le président Recep Tayyip Erdoğan a déclaré le 22 avril que son gouvernement reverrait le cas de deux soldats grecs emprisonnés en Turquie si Athènes extradait les soldats soupçonnés du coup d’Etat de 2016.

« Ils [la Grèce] nous demandent de rendre les soldats grecs et nous leur avons dit ‘si vous faites une telle demande, vous devriez d’abord nous rendre les soldats de l’organisation terroriste guléniste [FETÖ] impliqués dans un coup contre notre Etat’ », a déclaré Erdoğan.

« S’ils nous sont remis, nous considérerons la situation des soldats grecs », a-t-il dit.

« Quand j’ai parlé d’une situation d’otages des soldats grecs, on s’est moqué de moi, malheureusement, cette proposition d’échange me le confirme », a déclaré le ministre grec de la Défense, Panos Kammenos, le 21 avril, à propos de l’interview d’Erdoğan.

Pendant ce temps, le Premier ministre grec a déclaré le 22 avril qu’il considérait que l’appel du président turc à la paix était « un pas positif ».

« Depuis les déclarations du président turc hier, nous gardons les éléments positifs: son virage vers la paix en mer Egée et le soutien au dialogue entre les deux pays dans des domaines importants, dont la sécurité », indique un communiqué du Premier ministre grec.

Le 21 avril, Erdoğan a appelé à la paix avec la Grèce et a déclaré qu’il ne voulait plus de tension, au milieu des provocations en mer Egée et en Méditerranée.

« Nous avons besoin de paix maintenant. D’ailleurs, notre paix avec vous n’est pas comme les autres », a-t-il dit, lors d’une interview en direct avec NTV.

Cependant, la Grèce a rejeté toute suggestion d’un compromis pour la libération de deux soldats grecs qui, selon elle, sont détenus de manière injustifiée par la Turquie dans une affaire qui a aggravé les tensions entre les deux alliés de l’OTAN.

« Concernant les références à un échange … Entre la question des soldats grecs et d’autres questions, nous soulignons une fois de plus que ceci est inacceptable et rejeté », a déclaré un communiqué de l’office du Premier ministre grec Alexis Tsipras.

« La position de la Grèce et de l’UE dans son ensemble est claire et cohérente: nous recherchons la libération immédiate des deux soldats grecs sans conditions », a-t-il ajouté.

Les liens de la Turquie avec la Grèce ont pris une tournure tendue après le refus d’Athènes d’extrader huit soldats turcs soupçonnés par Ankara d’avoir participé au coup d’Etat. Les autorités grecques ont déclaré qu’ils ne bénéficieraient pas d’un procès équitable dans leur pays d’origine, la purge des opposants à Erdoğan se poursuivant sous l’état d’urgence.

Le 21 avril, Erdoğan a déclaré que la Grèce était devenue un « premier arrêt »pour les suspects de coup d’Etat qui ont ensuite fui vers d’autres pays européens.

 

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX