FLASH INFO :

Le président Erdoğan préside pour la première fois la première instance de l’industrie de la défense

TURQUIE / DÉFENSE - Le Comité exécutif de l’industrie de la défense s’est réuni mercredi sous la présidence du président Recep Tayyip Erdoğan pour discuter d’un programme important, y compris l’opération à Afrin en Syrie et les projets en cours dans l’industrie de la défense.


La réunion s’est tenue au complexe présidentiel et le président a présidé la réunion pour la première fois à la suite d’un décret annonçant que le principal organe de défense fonctionnera sous sa présidence. Avant le décret, le comité était présidé par le Premier ministre.

Après la réunion – qui a été fermée aux médias et a duré environ sept heures – la présidence turque a publié une déclaration écrite.

« Lors de la réunion, 55 projets estimés à 9,4 milliards de dollars ont été évalués », a déclaré le communiqué, ajoutant que le comité a décidé d’ajouter « d’autres systèmes nationaux » pour aider les militaires dans l’opération Rameau d’Olivier à Afrin.

Le Premier ministre Binali Yıldırım, le chef d’Etat-major le Général Hulusi Akar, le ministre de l’Intérieur Süleyman Soylu et le ministre de la Défense nationale Nurettin Canikli ont assisté à la réunion.

Le processus d’appel d’offres pour le contrat du char Altay et le projet d’utilisation de 500 véhicules blindés tactiques à roues ont été discutés. Le sous-secrétaire d’Etat à l’Industrie de la Défense, İsmail Demir a récemment annoncé qu’il s’attendait à la finalisation du processus des appels d’offres bientôt.

L’Altay est une version de troisième génération du char de combat principal et le premier programme de développement de chars domestiques en Turquie. Le char a été nommé d’après le général de l’armée Fahrettin Altay, qui a commandé le 5ème corps de cavalerie pendant la guerre d’indépendance turque.

Lors d’une réunion précédente du comité en novembre, il a été annoncé que 22 projets d’une valeur de 5 milliards de dollars seront développés, y compris un système de défense antimissile à longue portée, des hélicoptères de combat et des drones. Le comité a également mentionné les plans visant à moderniser les forces armées turques (TSK) et à développer une structure pour l’industrie de la défense.

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX