FLASH INFO :

Le président Erdoğan a écrit une tribune sur la paix pour Le Figaro

TURQUIE / INTERNATIONAL - Le président Erdoğan a écrit une tribune pour le journal français Le Figaro à l’occasion du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale. Dans un véritable plaidoyer pour une paix durable, le président Erdoğan s’est attelé à attirer l’attention sur le fait que la paix n’est pas un acquis mais un défi qui se doit d’être relevé collectivement.


Le président de la République, Recep Tayyip Erdoğan, a déclaré que la lutte contre les organisations terroristes est une nécessité pour la sécurité des nations européennes.

Il a précisé qu’il est impératif de se souvenir des souffrances, des contraintes et de la destruction engendrées par la Première Guerre mondiale à l’Europe et aux autres régions du monde, et de tirer des leçons de l’histoire.

« La guerre sanglante qui avait touché à sa fin il y a exactement 100 ans, est la manifestation la plus évidente des conséquences du colonialisme, de l’expansionnisme et de l’agressivité. Les erreurs commises concernant la création d’un nouvel ordre après cette guerre, ont malheureusement provoqué des souffrances jamais vues dans l’histoire en préparant le terrain à la Seconde Guerre mondiale », a-t-il précisé.

Il a relevé que la République de Turquie a respecté l’intégrité territoriale de ses voisins dans toutes les périodes de l’histoire et entrepris des démarches soutenant la paix et la stabilité de ces pays.

« Le refus de nouveaux partages Sykes-Picot dans notre région et la lutte contre les organisations terroristes comme Daesh, PKK et FETO sont une nécessité découlant de ce respect que nous portons à nos voisins et de la sécurité des nations européennes, dont nous faisons partie », a-t-il souligné.

« La plus importante leçon à tirer de la Première Guerre mondiale est la difficulté de l’établissement d’une paix permanente », a-t-il relevé.

« La Turquie poursuivra ses travaux dans le sens de l’objectif d’adhésion à part entière à l’Union européenne, le projet de paix le plus important de l’histoire de l’Europe ; et continuera à contribuer à la paix et à la stabilité au Moyen-Orient en soutenant les administrations démocratiques et libérales représentant le peuple », a-t-il conclu.

Cliquez ici pour accéder à la tribune publiée par le président Erdoğan dans le journal “Le Figaro”.

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX