FLASH INFO :

Plus de 70% de la cité antique de Pergé vieille de 5 000 ans dans le sud de la Turquie sont encore sous terre

TURQUIE / HISTOIRE - Environ 70% de la cité antique de Pergé vieille de 5 000 ans dans la province d’Antalya, dans le sud de la Turquie, reste encore à découvrir sous terre. Les archéologues continuent leurs fouilles pour révéler ses beautés cachées.


Située dans le quartier d’Aksu à , Pergé (ou ) est reconnue comme l’une des villes antiques les plus importantes du monde et est également la terre d’origine de sculpteurs antiques éminents.

Actuellement, les archéologues continuent à creuser le long de la route occidentale et tentent également de révéler des tunnels d’eau qui s’étendent dans quatre branches différentes, a déclaré le directeur du d’Antalya, Mustafa Demirel, à l’agence de presse Ihlas.

Depuis 2012, le musée d’Antalya a effectué des fouilles, a indiqué M. Demirel, ajoutant que ces derniers travaillent également pour que les visiteurs comprennent mieux la ville antique.

« Les fouilles archéologiques prennent beaucoup de temps et se déroulent dans le cadre d’un plan spécifique », a déclaré M. Demirel, ajoutant que 30% de la ville avait été fouillé jusqu’à présent.

À l’Est se trouve la rivière Cestrus, qui possède une acropole de l’époque hellénistique, et des artefacts de l’âge de bronze, des empires romain et byzantin.

« Une grande partie de la ville est encore sous terre mais les travaux d’excavation se poursuivent de manière organisée », a déclaré M. Demirel.

Dans un proche avenir, les archéologues visent à restaurer deux tours, un théâtre, un stade et à assurer le courant d’eau sur les anciennes fontaines à travers les tunnels. En particulier, les tours devraient être restaurées d’ici 2019.

Demirel a également noté que le ministère de la et du a également achevé des travaux d’aménagement paysager pour accueillir les touristes locaux et étrangers.

Les artefacts découverts lors des fouilles comprennent différentes structures et styles architecturaux pittoresques, a déclaré Demirel, ajoutant qu’il est crucial que les fouilles aient lieu simultanément avec les restaurations, car sinon les artefacts restent sans protection et sont enclins à la destruction.

Ces artefacts, y compris des statues des deuxième et troisième siècles av. J.-C., sont actuellement exposés dans le musée, a ajouté le directeur.

La ville antique attend plus de 250 000 visiteurs en 2018.

Des fouilles archéologiques ont eu lieu à Pergé depuis 1946.

Le sarcophage du héros divin grec Héraclès a également été découvert ici et a été retrouvé à la galerie Phoenix Ancient Art, basée à Genève, quelques années après y avoir été introduit clandestinement.

 

Que pensez-vous de cet article ?

32



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action