FLASH INFO :

Plus de 300 000 Syriens sont rentrés chez eux après les opérations militaires de la Turquie en Syrie

TURQUIE / GUERRE EN SYRIE - Plus de 311 000 réfugiés syriens sont rentrés dans leurs villes natales libérées des éléments terroristes grâce aux opérations militaires turques, a annoncé lundi le ministère de l’Intérieur.


Le ministre de l’Intérieur, , a déclaré : « Le nombre de qui sont rentrés grâce au climat pacifique créé par l’opération Rameau d’Olivier et l’opération Bouclier de l’Euphrate a atteint les 311 968 ».

Les retours des réfugiés syriens ont été rendus possibles récemment grâce aux deux opérations menées par la : l’opération Rameau d’Olivier et l’opération Bouclier de l’Euphrate. La a lancé l’opération Bouclier de l’Euphrate en 2016 pour libérer de et des Unités de protection du peuple () affiliées au , des provinces de l’Euphrate occidental, telles que al-Ban et Jarablus. L’opération Rameau d’Olivier a toutefois été lancée en 2018 dans la province d’, dans le nord-ouest du pays, afin de libérer la région des éléments terroristes. Ces deux opérations ont été couronnées de succès et ont atteint leurs objectifs, à savoir rétablir la paix dans la région.

Après les opérations, la Turquie a poursuivi ses activités dans les provinces en mettant l’accent sur la reconstruction, les infrastructures et la formation d’administrations locales. Le résultat final est gratifiant pour la Turquie, car les réfugiés syriens déplacés de la région ont commencé à retourner dans leur ville d’origine libérée des terroristes et à recommencer leur vie.

Soylu a souligné que 3 644 342 réfugiés syriens vivent actuellement en Turquie. Le flux de réfugiés en Turquie a commencé au début de la crise syrienne en 2011. Jusqu’à présent, la Turquie a dépensé quelque 30 milliards de dollars pour répondre aux besoins des réfugiés vivant dans des camps de tentes ou de ceux vivant hors des camps.

Le ministre a également indiqué qu’au cours des cinq premières semaines de 2019, 6 523 migrants en situation irrégulière ont été arrêtés alors qu’ils tentaient d’entrer en .

Le pays est la principale destination des réfugiés qui tentent de passer en Europe, en particulier depuis le début de la guerre civile syrienne en 2011. Chaque année, des centaines de milliers de migrants fuient un conflit civil ou des difficultés économiques dans leur pays d’origine dans l’espoir d’atteindre l’Europe. Certains migrants sont en mesure de faire le dangereux voyage terrestre ou maritime avec l’aide de passeurs qui les abandonnent souvent, surtout lors de voyages en mer, après avoir reçu des milliers de dollars de chaque migrant.

D’autres sont arrêtés par les forces de sécurité turques avant de franchir la frontière avec l’Europe. Les mers turques, en particulier la mer à l’ouest où se trouve également Çanakkale, ont récemment connu un afflux important de migrants pour rejoindre l’Europe. Ils voyagent dans des bateaux surpeuplés et peu sûrs pour atteindre les îles grecques disséminées dans la région égéenne et à quelques kilomètres seulement des côtes turques. Les décès sont fréquents à ces points de passage: de nombreux migrants, malgré le paiement de milliers de dollars aux passeurs, sont contraints de voyager dans des canots pneumatiques bondés bien au-delà de leurs capacités.

Que pensez-vous de cet article ?

2



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action