FLASH INFO :

Le PKK finance des crimes en Turquie avec des fonds provenant d’activités illégales en Europe

SOURCE DE PAIX - « Le PKK a tenté de financer une guerre civile en Turquie avec de l’argent provenant de chantages et de trafic d’armes et de drogue en Allemagne », a déclaré l’ancien ministre allemand des Affaires étrangères, affirmant que le groupe terroriste avait été interdit en Allemagne pour cette raison.


« Le a tenté de financer une guerre civile en avec de l’argent provenant de chantages et de trafic d’armes et de drogue en Allemagne », a déclaré l’ancien ministre allemand des Affaires étrangères, affirmant que le groupe terroriste avait été interdit en Allemagne pour cette raison.

S’exprimant au sujet des Unités de protection du peuple () liées au PKK en Syrie lors d’une émission diffusée sur une chaîne de télévision allemande, Sigmar Gabriel a déclaré avoir connu ce groupe terroriste par ses actions dans les années 1980, 1990 et 2000, y compris celles concernant les blocages de route ainsi que son implication dans le trafic d’armes et de drogue.

Il a déclaré que le groupe avait été interdit dans le pays parce qu’ils violaient l’état de droit, ajoutant qu’il souhaitait différencier les du YPG / PKK.

« Je tiens à répéter ceci. Dans ce pays, nous ne parlons pas de ces Kurdes. Nous parlons d’une organisation (PKK) qui est interdite ici », a-t-il déclaré.

Gabriel, qui est également membre du Bundestag (Parlement), a déclaré qu’au lieu de la déclaration largement répandue selon laquelle « les Kurdes sont nos meilleurs alliés », l’expression plus juste serait : « nous les avons utilisés avec malveillance pour l’Occident car nous ne voulions pas entrer en Syrie »

Les déclarations de Gabriel interviennent dans le cadre de la récente opération de lutte contre le menée par la Turquie dans le nord-est de la Syrie, visant les terroristes du groupe YPG affilié au PKK, qui ont également mené des attaques contre la communauté turque vivant dans des pays européens, y compris l’Allemagne. Au total, 14 partisans du YPG / PKK ont lancé 14 attaques en Allemagne depuis le 9 octobre, date à laquelle la Turquie a lancé l’opération afin de garantir la sécurité de ses frontières et fournir une zone exempte de terrorisme permettant le retour des syriens.

Le PKK, considéré comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l’, mène depuis plus de 30 ans une campagne terroriste contre la Turquie et est responsable de la mort de près de 40.000 personnes, dont des femmes et des enfants.

Que pensez-vous de cet article ?

2



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action