FLASH INFO :

L’incroyable destin de Bana : de la guerre en Syrie aux Oscars 2018 à Los Angeles

INTERNATIONAL - Lors de l’événement destiné aux Oscars 2018, Bana al-Abed, la petite fille syrienne de 8 ans qui vivait à Alep et qui vit maintenant en Turquie suite à l’invitation du président Erdoğan, était sur scène pour raconter l’histoire de la tragédie du conflit syrien. La présentation de Bana évoquant ses drames à Alep a fendu le cœur des spectateurs.


La famille de Bana al-Abed a résisté à un siège de la ville syrienne en 2016, souffrant de frappes aériennes et de la faim jusqu’à ce qu’ils puissent s’échapper en Turquie.

Un destin incroyable pour Bana al-Abed qui écrivait le 27 novembre 2016 : « Cette nuit nous n’avons plus de maison, elle a été bombardée. J’ai vu des morts et des blessés à l’agonie »

Symbole de la guerre en Syrie,  Bana avait été célèbre grâce à ses partages au cours des bombardements intenses en direct d’Alep.

Gagnant une grande popularité dans le monde entier, la petite fille a été l’invité aux Oscar Awards tenus à Los Angeles.

A la fin de sa présentation, Bana a pris la scène des Oscars avec le rappeur Common et la chanteuse Andra Day. Ils ont interprété la chanson Stand Up for Something du film Marshall, nominé pour la meilleure chanson originale.

La jeune fille, qui vit maintenant en Turquie, est devenue connue grâce à son compte Twitter qui a plaidé pour l’action et l’aide à l’intérieur d’Alep.

L’année dernière Bana a publié son premier livre, « Cher monde: L’histoire d’une fille de la guerre syrienne et plaidoyer pour la paix ».

Après avoir invitée à Ankara avec sa famille par le président Erdoğan, Bana Alabed avait également reçu son passeport turc des mains d’Erdoğan.

Que pensez-vous de cet article ?

4



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX