FLASH INFO :

Les partisans du PKK / PYD dans les pays de l’UE devraient être traduits en justice

TURQUIE / LUTTE CONTRE LE TERRORISME - Un rapport publié par l’Union des Démocrates Turcs Européens (UETD), qui a été diffusé en allemand, en français et en anglais, documente les attaques terroristes commises par le PKK / PYD qui ont visé 43 mosquées turques et organisations de la société civile à travers le continent européen depuis le début de l’opération Rameau d’Olivier de la Turquie à Afrin en Syrie le 20 janvier.


Le appelle les dirigeants européens à traduire en justice les partisans du groupe terroriste et sa filiale syrienne, le , pour les attaques contre les Turcs et les intérêts turcs dans les pays de l’.

Les attaques du PKK / PYD sont bien documentées

Le rapport souligne que les terroristes du PKK / PYD mènent leur propagande terroriste en « sous prétexte de manifestations », que l’ permet de poursuivre au nom de « la liberté de manifester ».

Le rapport souligne également le fait que l’UE refuse toujours de reconnaître les liens entre le PKK et le PYD, malgré l’existence de preuves accablantes.

Ils sont aussi une menace pour l’Europe

Non seulement les organisations terroristes représentent une menace pour les citoyens turcs, mais elles constituent également une menace pour les sociétés et les valeurs de l’UE, souligne le rapport.

Le rapport indique que si l’Europe veut mettre en place une lutte efficace contre les affiliés du PKK / PYD sur son sol, alors il est obligatoire pour les responsables de l’UE de « traduire les coupables en justice d’une manière qui soit conforme à l’Etat de droit ».

Des dizaines d’attaques

Des terroristes du PKK / PYD ont perpétré des dizaines d’attaques contre des Turcs en Europe, dont des agressions contre des mosquées et des consulats en et en Autriche, ainsi que des actes terroristes visant des passagers turcs dans des aéroports européens.

Le PKK est répertorié comme une organisation terroriste par la Turquie, l’Union européenne et les États-Unis. Le PKK mène des violences armées dans le sud-est de la Turquie depuis 1984. Plus de 40 000 personnes, pour la plupart des civils, ont été tuées dans le conflit qui a duré trois décennies.

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action