FLASH INFO :

Ömer Çelik : La Turquie n’acceptera pas de « partenariat privilégié de seconde classe » avec l’UE

TURQUIE / UE - La Turquie n’acceptera pas de « partenariat privilégié » avec l’Union européenne comme certains pays l’ont récemment laissé entendre, a déclaré le ministre des Affaires européennes et négociateur en chef du pays, Ömer Çelik.


« Si on nous offre un partenariat privilégié, nous ne le prendrons même pas en compte, et nous le rejetterons simplement », a déclaré Çelik à la chaîne d’information Habertürk vendredi.

Les responsables allemands ont récemment proposé le « partenariat privilégié » pour la Turquie, au lieu d’une adhésion complète à l’.

« Personne ne peut offrir un statut de deuxième classe à la Turquie dans ses relations avec l’UE », a déclaré Çelik, soulignant la position claire de la Turquie à ce sujet.

Le ministre a également critiqué Johannes Hahn, commissaire à l’élargissement et à la politique européenne de voisinage.

« Bien qu’il soit le commissaire européen à l’élargissement, il veut réduire les relations entre la Turquie et l’UE ».

Les commentaires du ministre interviennent après qu’un projet de coalition préparé par l’Union chrétienne-démocrate (CDU) et le Parti social-démocrate (SPD) de la chancelière allemande Angela ait exclu l’ouverture de nouveaux chapitres à la candidature de la Turquie ainsi que la libéralisation des pour les citoyens turcs et un accord d’union douanière mise à jour, citant « la situation de la démocratie, de l’état de droit et des droits de l’homme » dans le pays.

Le ministre des Affaires étrangères, Mevlüt , a souligné à maintes reprises le manque de confiance mutuelle dans les relations entre la Turquie et l’UE, affirmant que l’Union ne « comprend pas entièrement » les défis auxquels le pays a été confronté.

Dans un entretien avec le magazine Eastwest publié sur son site le 30 décembre 2017, Çavuşoğlu a déclaré : « Le manque de solidarité de l’UE avec le peuple turc à la suite du coup d’Etat manqué de l’année dernière nous a donné l’impression que l’UE ne comprend pas vraiment et la gravité des défis auxquels la Turquie a été confrontée ».

« Nous estimons qu’il y a deux poids deux mesures dans les critiques de l’UE à l’égard de la Turquie, en particulier en ce qui concerne notre lutte contre le  ».

Le ministre a déclaré que la Turquie reste déterminée à finaliser le processus d’adhésion à l’UE et s’attend à ce que l’Union fasse de même.

« Les relations entre la Turquie et l’UE ont toujours connu des hauts et des bas, et la Turquie a toujours considéré sa relation avec l’UE et son processus d’adhésion comme une priorité stratégique pour sa politique étrangère », a-t-il déclaré.

Le ministre des Affaires étrangères a également déclaré que pour « rétablir une relation de confiance », l’UE devrait « honorer ses promesse s» sur des questions majeures telles que la modernisation de l’union douanière, la libéralisation des visas et le déboursement total de l’aide promise pour les syriens en Turquie.

« L’UE devrait également cesser de politiser les négociations d’adhésion qui devraient être purement techniques et lever les obstacles politiques et artificiels apparus pour certains chapitres », a-t-il déclaré.

La Turquie avait demandé l’adhésion à l’UE en 1987 et les négociations d’adhésion avaient commencé en 2005.

Cependant, les négociations ont été bloquées en 2007 en raison des objections de l’administration chypriote grecque dans l’île divisée de , ainsi que de l’opposition de l’Allemagne et de la France.

Pour devenir membre, la Turquie doit mener à bien les négociations sur 35 chapitres politiques qui impliquent des et l’adoption de normes européennes.

En mai 2016, 16 chapitres avaient été ouverts et un a été conclu. Cependant, en décembre 2016, les Etats membres ont déclaré qu’aucun nouveau chapitre ne sera ouvert.

Çelik a déclaré que la Turquie veut ouvrir le chapitre 23 sur le pouvoir judiciaire et les droits fondamentaux et le chapitre 24 sur la justice, la liberté et la sécurité.

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action