FLASH INFO :

Les Ministres de la Défense turc et américain se rencontrent à Bruxelles

TURQUIE / ÉTATS-UNIS - Le secrétaire d’Etat américain à la Défense Mark Esper a averti mercredi son homologue turc Hulusi Akar des conséquences négatives que provoquerait l’achat par Ankara du système de défense antiaérien S-400 fabriqué par la Russie.


Le secrétaire d’Etat américain à la Mark Esper a averti mercredi son homologue turc Hulusi Akar que l’achat par du système de défense antiaérien fabriqué par la mettrait fin au rôle de la dans le programme d’avions de combat F-35, et qu’il y aurait également des conséquences négatives pour l’, suite à des américaines, a déclaré un haut responsable américain.

« Le secrétaire d’Etat a été très ferme, une fois de plus, sur le fait que la Turquie ne disposera pas à la fois du S-400 et du F-35. Et s’ils font le choix d’acquérir le S-400, ils devront accepter les conséquences non seulement au niveau du programme F-35, mais également au niveau de leur situation économique à venir », a déclaré le responsable, s’exprimant sous le couvert de l’anonymat, à l’issue de la réunion américano-turque en marge du rassemblement de l’OTAN à Bruxelles.

Selon une déclaration du ministère de la Défense nationale, Akar et Esper ont échangé leurs points de vue sur la Syrie et le projet d’ F-35.

Les responsables ont également abordé d’autres sujets concernant la coopération bilatérale en matière de sécurité et de défense lors de la réunion, a ajouté le ministère.

La réunion a également souligné l’importance de la poursuite du dialogue entre les deux pays.

La décision de la Turquie d’acheter le système de de défense sol-air russe a provoqué des tensions dans ses relations avec les États-Unis. Cependant, à chaque occasion, la Turquie a fait valoir qu’elle ne reviendrait pas sur l’accord et que l’achat des S-400 était une affaire relevant d’une décision souveraine de la Turquie.

La Turquie a décidé en 2017 d’acheter le système S-400 après de longs efforts pour acheter des systèmes de défense aérienne des États-Unis sans succès.

Des responsables américains ont conseillé à la Turquie d’acheter le système de missile Patriot au lieu du système S-400 à Moscou, arguant que le système russe serait incompatible avec les systèmes de l’OTAN et exposerait le F-35 à un possible subterfuge russe.

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action