FLASH INFO :

Le ministre turc de la Culture et du Tourisme visite les camps Rohingyas au Bangladesh

TURQUIE / AIDE HUMANITAIRE - Le ministre de la Culture et du Tourisme, Numan Kurtulmuş, a visité mercredi les camps de réfugiés Rohingyas dans le sud-est du Bangladesh.


S’adressant aux musulmans vivant dans des camps de dans le district de Cox’s Bazar, dans le sud-est du pays, Kurtulmuş a déclaré : « Votre immigration est similaire à l’hégire du prophète Mohammed (saw). Vous avez fait face à la persécution seulement pour avoir prononcé le mot « Allah ». C’est un honneur pour vous. Mais être un spectateur de cette persécution est une honte pour toute l’humanité ».

Cox’s Bazar accueille environ un million de réfugiés, dont plus de 650 000 personnes venues au à la suite de violences dans l’État de Rakhine, dans l’ouest du Myanmar, l’année dernière.

Plus tard, le ministre a distribué de la nourriture au camp Maynargona, qui accueille environ 25 000 personnes.

Il a également ouvert un de campagne dans un autre camp établi par le ministère turc de la Santé et l’Autorité de gestion des catastrophes et urgences ().

Le ministre a également examiné les activités d’aide de la Fondation turque de Diyanet et du Croissant-Rouge turc.

Il a parlé avec des réfugiés et a écouté leurs histoires douloureuses. Kurtulmuş a également visité un autre camp construit par la Fondation d’aide IHH d’Istanbul.

L’IHH a construit 4 000 abris pour les réfugiés dans la région et prévoit de construire 1 000 abris supplémentaires d’ici la fin février.

Les réfugiés reconnaissants envers la

Muhammad Jubair, un Rohingya de 40 ans qui a été forcé de fuir au Bangladesh il y a quatre mois, a expliqué son périlleux périple suite à la brutalité du gouvernement actuel du Myanmar.

« Nous vivons dans l’oppression depuis 1970. Ils [l’armée] nous ont rassemblés dans un endroit. Ils ont brûlé notre village. Nous avons commencé à fuir; 105 personnes sont mortes. Ils ont violé nos femmes. »

« Nous sommes arrivés ici après 14 jours de marche. La Turquie nous aide. Qu’Allah bénisse la Turquie », a déclaré Jubair.

Avant sa visite à Cox’s Bazar, Kurtulmuş a rencontré des responsables bangladais dans la capitale Dhaka où il a également assisté à une conférence sur le tourisme organisée par l’Organisation de la coopération islamique.

Plus de 650 000 réfugiés, principalement des enfants, et des femmes ont fui le Myanmar depuis le 25 août 2017, lorsque les forces du Myanmar ont lancé une campagne de répression contre la communauté musulmane minoritaire, selon l’ONU.

Au moins 9 000 Rohingyas ont été tués dans l’État de Rakhine entre le 25 août 2017 et le 24 septembre 2017, selon les Médecins sans frontières.

Dans un publié le 12 décembre 2017, l’organisation humanitaire mondiale a déclaré que la mort de 71,7% ou de 6 700 Rohingyas était due à la violence.

Ils comprennent 730 enfants de moins de 5 ans. L’ONU a rapporté des viols collectifs de masse, des meurtres, y compris de nourrissons et de jeunes enfants, des passages à tabac brutaux et des disparitions effectuées par le personnel de sécurité.

Dans un rapport, les enquêteurs de l’ONU ont déclaré que de telles violations pouvaient constituer des crimes contre l’humanité.

 

Que pensez-vous de cet article ?

21



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action