FLASH INFO :

Le ministre des Affaires européennes Çelik rejette les remarques du rapporteur du Parlement européen Piri

TURQUIE / UE - Le ministre turc des Affaires européennes, Ömer Çelik, a rejeté les remarques du rapporteur du Parlement européen sur la Turquie, Kati Piri, selon lesquelles « le PKK et ses groupes affiliés ne constitueraient pas une menace pour l’UE ».


Çelik a dit que la Turquie ne prendrait pas au sérieux les commentaires sur la Turquie venant de Piri, quelqu’un que Çelik a dit avoir une mentalité déformée, alors que le ministre a juré que la Turquie continuerait à se battre contre Daech et le PKK.

Dans une interview accordée samedi à Ahval, financé par les Emirats arabes unis (EAU), Piri a affirmé que Daech n’était pas une menace prioritaire pour la Turquie, mais que le PKK l’était, alors que le Parlement européen était dans une situation inverse.

« Voici la question: pour nous, la milice kurde, le PKK et ses variantes ne sont pas une menace, il n’y a pas d’ du PKK aux Pays-Bas, en Belgique ou en . Pour nous, en ce qui concerne la Syrie, à part la catastrophe , la menace est Daech », a déclaré Piri, en utilisant un acronyme différent pour le groupe terroriste extrémiste.

Çelik a déclaré sur son compte Twitter : « Comme Piri et d’autres cercles similaires pensent que l’humanité vit seulement autour de leur géographie, ils ne prennent en considération que les terroristes comme des terroristes qui les menacent, mais ils ne perçoivent aucune menace de la part de ceux qui attaquent les autres ».

Accusant Piri de manquer d’informations de base sur les organisations terroristes, Çelik a déclaré que la Turquie est le seul pays qui lutte efficacement contre Daech et le PKK.

« Il est clair que le PKK est activement protégé dans de nombreux endroits en , nous avons vu que notre drapeau était illuminé sur les bâtiments publics européens quand nous avons été attaqués par Daech. Nous n’avons pas observé la même chose lorsque la Turquie a été attaquée par l’organisation terroriste PKK. »

Ankara a longtemps critiqué les pays européens d’avoir ignoré les groupes illégaux et les organisations terroristes, comme le PKK et le groupe terroriste guléniste (), qui continuent à opérer en , en Belgique, en France et dans d’autres pays de l’.

 

 

Que pensez-vous de cet article ?

11



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action