FLASH INFO :

Les milices kurdes des YPG luttent-elles vraiment contre Daech ?

OPINION - Des personnalités médiatiques telles que Bernard-Henri Lévy, Caroline Fourest et Jean-Luc Mélenchon nous vantent les mérites d’une armée vaillante défenderesse des libertés individuelles et protectrice de nos démocraties tout en occultant l’invasion illégale des terres arabes par les milices kurdes des Unités de protection du peuple (YPG). Occupation par la force se traduisant le plus souvent par des massacres pour repeupler les zones conquises par des Kurdes.

Par Bülent Özcan


Le remodelage du Moyen-Orient après la guerre du Golfe s’étend à présent en Syrie. Pour légitimer aux yeux du monde la spoliation des terres arabes au profit des Kurdes, une propagande savamment orchestrée s’active. L’objectif est de diaboliser les autochtones tout en flattant les actions de la milice kurde.

De tout temps, les stratégies de mutations géopolitiques ont eu besoin de glorifier une ethnie pour justifier les profonds changements.

Dans son livre « Hard choices » (« les Choix Difficiles » en français), , alors chef de la américaine de 2009 à 2013, explique pourquoi l’administration américaine a créé et comment une partie des Arabes ont endossé le costume de pour excuser les politiques d’occupation et de partage du Moyen Orient.

Les Kurdes des , porteur d’un projet , sont donc volontaires pour servir de chair à canon comme d’exutoire d’une atlantiste qui souhaite voir l’émergence d’une entité fidèle aux aspirations américaines dans cette région du monde.

L’Occident ne prêtera donc guère attention au rapport d’Amnesty international du 13 octobre 2015 qualifiant les exactions des milices kurdes des YPG de crimes de guerre lors des villages repris aux mains de Daech.

Une enquête de la BBC révèle au grand jour les accords secrets entre les milices des YPG et Daech dans l’évacuation des quatre milles combattants de Daech de . Une vidéo des soldats armés de Daech quittant la ville en toute impunité sous les yeux complices et bienveillants des milices kurdes montre avec effroi le niveau de connivence comme de collaboration entre ces deux groupes terroristes.

Dans le cadre de l’opération « Rameau d’Olivier » menée par la Turquie, les milices des YPG n’hésitent pas à libérer les détenus de Daech sous condition de lutter contre l’. Les YPG ensanglantent le sol turc en lançant aveuglement des roquettes tuant 5 civils dont une fillette en deux semaines.

Daech semble donc avoir été créé pour remodeler la région et les Kurdes des YPG sont utilisés pour en délimiter les nouvelles frontières au grand dam du peuple arabe. Le projet de « Rojava » serait ainsi une nouvelle zone de conflit pérenne pour y justifier la présence militaire comme politique des grandes puissances.

Les Kurdes payent et continueront de payer un lourd tribut à l’image du referendum de Barzani et la claque mortifère reçue de la part de leurs « alliés » d’un jour.

Daech semble être une farce crée de toutes pièces et les milices kurdes des YPG, les dindons de cette farce.

Que pensez-vous de cet article ?

63


NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

SONDAGE

  • Selon vous, le pasteur américain Brunson accusé d'espionnage en Turquie sera-t-il libéré ?

    Voir les résultats

    Loading ... Loading ...

  • RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action