FLASH INFO :

Meurtre de Soleimani : L’OTAN suspend ses missions d’entraînement en Irak

INTERNATIONAL - L’OTAN et les États membres de la coalition combattant Daech ont annoncé la suspension de ses opérations d’entraînement des forces de sécurité irakiennes au milieu de la montée des tensions entre les États-Unis et l’Iran à propos de l’assassinat du général iranien Qassem Soleimani.


L’OTAN et les États membres de la combattant ont annoncé la suspension de ses opérations d’ des forces de sécurité irakiennes au milieu de la montée des tensions entre les États-Unis et l’ à propos de l’assassinat du général iranien Qassem .

Un porte-parole de l’OTAN a suspendu les missions d’entraînement en Irak, où l’alliance aide à équiper les forces de sécurité du pays à la demande du gouvernement de Bagdad.

Pendant ce temps, le commandement de déploiement allemand de la coalition dirigée par les États-Unis combattant Daech a déclaré au comité de la de la chambre basse du Parlement à Berlin que la coalition internationale avait également décidé de suspendre les activités d’entraînement.

Le Danemark, la Norvège et la ont suivi samedi par des déclarations, disant que leurs forces suspendaient des opérations d’entraînement destinées à renforcer la capacité à long terme des troupes irakiennes à lutter contre les militants de Daech.

L’armée allemande a déclaré que la décision était une mesure de précaution pour protéger les soldats déployés et s’applique à tous les pays partenaires ayant des missions d’entraînement en Irak dans le cadre de l’opération Inherent Resolve.

Soleimani a été tué aux côtés du chef adjoint de la puissante milice irakienne à prédominance chiite, Hashdi Shaabi, Abou Mehdi al-Mouhandis, dans une démarche qui a intensifié les tensions à travers le .

L’ a déployé 27 soldats à titre d’entraînement au camp Taji, à une trentaine de kilomètres au nord de Bagdad.

Le contingent allemand total pour le déploiement international contre Daech compte actuellement 415 hommes et femmes et est actuellement commandé depuis la Jordanie, où beaucoup sont stationnés.

La Norvège a déployé environ 70 soldats dans la province d’Anbar, près de la frontière syrienne, dans le cadre des opérations d’entraînement de l’opération Inherent Resolve.

La force danoise d’environ 130 hommes est stationnée à la base aérienne d’Al Asad, à l’ouest de Bagdad. Il y a également environ 10 soldats et officiers danois à Bagdad avec la Mission de l’OTAN en Irak.

La Suède compte environ 70 soldats dans le nord de l’Irak.

 

Que pensez-vous de cet article ?

3



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action