FLASH INFO :

Le MAE turc Çavuşoğlu et son homologue autrichien Kneissl « sont d’accord pour normaliser les relations »

TURQUIE / INTERNATIONAL - Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Çavuşoğlu, a déclaré jeudi que la Turquie et l’Autriche avaient l’intention de normaliser leurs relations après des mois de tensions entre Ankara et Vienne.


S’exprimant lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue autrichien Karin Kneissl, Çavuşoğlu a déclaré : « Nous avons accepté de normaliser nos relations ».

« Il vaudrait mieux parler directement les uns aux autres et cesser de communiquer par la presse », a-t-il ajouté.

Kneissl a déclaré : « Nous savons que nous avons des désaccords entre nous, ce n’est pas un secret, mais nous pensons qu’il y a beaucoup de sujets entre Vienne et Ankara que nous pouvons négocier, c’était la principale raison pour venir ici. »

Les relations entre les deux pays sont devenues tendues en 2016, en raison des restrictions imposées par les autorités autrichiennes aux hommes politiques turcs qui voulaient faire campagne dans le pays avant un référendum clé en Turquie. Les campagnes devaient être planifiées pour atteindre les ressortissants turcs vivant en Autriche.

Ankara avait également vivement critiqué le gouvernement autrichien pour ce qu’il considérait comme des politiques d’intégration non libérales, sa rhétorique populiste et son incapacité à prendre fermement position contre le racisme croissant et l’islamophobie.

Concernant l’opération Rameau d’Olivier, le ministre autrichien a déclaré : « J’ai dit à [Çavuşoğlu] que nous suivions les évolutions [à Afrin] avec inquiétude […] Je peux dire que nous avons convenu que tous les sujets [à Afrin] pourrait être résolu par la négociation, nous avons dit que des décisions politiques devraient être prises. »

Samedi, la Turquie a lancé l’opération Rameau d’Olivier pour éradiquer les terroristes du PYD / PKK et de Daech d’Afrin.

Selon l’Etat-major général turc, l’opération vise à établir la sécurité et la stabilité le long des frontières turques et de la région, ainsi qu’à protéger le peuple syrien contre l’oppression et la cruauté des terroristes.

 

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX