FLASH INFO :

L’une des plus belles espèces de chat au monde : le chat de Van

NATURE EN TURQUIE - Avec une couleur époustouflante des yeux, une douceur inégalable de fourrure et un caractère aussi noble qu’indépendant, le chat de Van est sans aucun doute est l’une des plus belles et surprenantes espèces de chat au monde.

Par Tuğçe Ateş


Le chat de , «  » ou le est une race de chat, originaire de la région du lac de Van, dans le Sud-Est de la .

Il est considéré comme un grand chat, pesant dans les 3,5 kg en moyenne. Il possède de grands yeux de la forme d’un noyau de , qui font toute sa particularité : l’un de couleur bleue / verte et l’autre or / ambre. Certains possèdent les deux yeux de la même couleur, soit turquoise ou ambre.

Les conditions climatiques extrêmes de la région de Van, ont permis à l’animal de développer une fourrure douce apparentée à du cachemire, qui devient épaisse l’hiver et courte en été.

A proximité de la frontière avec l’, Van possède le plus grand lac de Turquie, le lac de Van (« Van Gölü » en turc), lieu où l’animal a construit son habitat.

Le chat de Van est aussi nommé le « chat nageur », en raison de l’aridité de cette zone, où pendant les fortes chaleurs d’été, l’animal plongeait dans le lac. Son évolution dans ce milieu naturel, lui a donné la qualité d’être un excellent nageur.

Le Turc de Van est un chat brillant et énergique. Il adore s’amuser et explorer des choses toujours nouvelles et stimulantes. Indépendant en vue de ses origines sauvages, il possède une grande capacité d’adaptation à son . C’est un chat qui se montre affectueux et demande l’attention à son propriétaire au point d’être parfois jaloux et égoïste.

Selon la légende, il y a 5000 ans, après avoir atteint le sommet, Noah a libéré tous les animaux qui attendaient impatiemment de retrouver la Terre. Parmi eux, quatre chats, deux blancs et deux rouges, ont commencé à nager en sautant directement à l’eau. Après le retrait de la crue dans les montagnes, les chats se sont dirigés à 121 kilomètres au Sud et se sont retrouvés au lac de Van. On dit que leurs lignées ont donné naissance au Turc de Van.

Son origine est très ancienne, des écus qui datent des années 100 av. J.-C .ont été retrouvés. Ils représentent des chats semblables à la race de Van reconnaissable par sa queue, son poil.  Des écrits ont étés retrouvés sur la présence des chats de Van lors des Croisades, c’est-à-dire dans les années 1100 à 1280. Différents noms lui ont été attribués : Chat d’Orient, Turc ou Russe toujours en faisant référence à sa description.

Il a été découvert en 1955 par Laura Lushington et Sonia Halliday qui ont exporté pour la première fois des chats de Van en Angleterre. A partir de cet événement, les observations pour étudier le chat de Van ont débuté puis il a été reconnu officiellement en 1969 par la GCCF (Governing Council of the Cat Fancy), le plus grand registre britannique de races félines.

Aujourd’hui, le Turc de Van est une espèce contrôlée et encadrée par le Centre de Recherches du Chat de Van(VKAM ou « Van Kedisi Araştırma Merkezi » en turc) de l’ de Yüzüncü Yıl, créée en 1992 à Van.

A la fin des années 80, les chercheurs ont tiré la sonnette d’alarme, déclarant que la race du chat de Van était en danger en raison de nombreuses exportations et de mélanges génétiques avec d’autres races de chats. Des études sur la préservation de la race ont été donc menées. Parallèlement, l’intervention des autorités locales a permis la création d’un pensionnat pour les chats de Van ainsi qu’un recensement de tous les chats de la région. Depuis, les chats de Van sont interdits à l’ sauf autorisation spéciale avec numéro de suivi de l’animal.

Que pensez-vous de cet article ?

12



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

SONDAGE

  • Selon vous, le pasteur américain Brunson accusé d'espionnage en Turquie sera-t-il libéré ?

    Voir les résultats

    Loading ... Loading ...

  • RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action