FLASH INFO :

L’UE rejette la proposition de couper les fonds pour la Turquie

TURQUIE / UE - Le Parlement européen (PE) a rejeté jeudi une proposition de certains de ses députés visant à réduire les fonds de pré-adhésion pour la Turquie.


Le député espagnol Nacho Sanchez Amor a écrit sur : « Aujourd’hui, le Parlement européen a largement voté contre la suspension du fonds IPA [Instrument d’aide de préadhésion] pour la  ».

Sanchez Amor est membre de la commission parlementaire mixte -Turquie et est le rapporteur du PE sur la Turquie.

« Ces fonds sont désormais principalement destinés à soutenir une société civile indépendante », a ajouté Sanchez Amor, membre du bloc social-démocrate du Parlement.

Les législateurs de l’UE ont adopté l’évaluation du budget 2018 de l’Union européenne lors de la session plénière de cette semaine via un système de vote à distance en raison de la pandémie .

L’un des amendements au suggérait que la Commission européenne envisage de suspendre les fonds de préadhésion pour la Turquie en cas de manque de progrès dans diverses réformes.

La proposition a été présentée par la députée européenne allemande Monika Hohlmeier du groupe de centre-droit, le Parti populaire européen, un groupe qui avait précédemment proposé sans succès de mettre officiellement fin aux négociations d’adhésion avec la Turquie dans la version la plus récente du rapport du PE sur le pays.

En signant un accord de partenariat avec la Communauté économique européenne (CEE) en 1963, la Turquie a demandé l’adhésion à l’UE en 1987 et est devenue un pays membre en 1999, entamant des pourparlers d’adhésion en 2005.

Mais les négociations ont été bloquées en 2007 en raison des objections de l’administration chypriote grecque sur l’île divisée de ainsi que de l’opposition de l’ et de la .

Le dernier amendement était une décision politique particulièrement délicate car il a été présenté dans le cadre de l’évaluation du budget 2018, indirectement lié à la Turquie.

L’amendement sur la réduction des fonds de pré-adhésion a finalement été rejeté par la majorité des députés européens en raison d’une coalition entre sociaux-démocrates, libéraux et verts.

« Ce fut un bon combat: grâce à nos efforts conjoints de Sanchez Amor, de moi-même et de parlementaires aux vues similaires, nous avons réussi à rejeter la proposition de réduire les fonds de l’IAP pour la Turquie. Heureux de savoir que la société civile turque ne souffrira pas des difficultés bilatérales actuelles », a déclaré sur Twitter le député européen allemand Sergey Lagodinsky, président de la commission UE-Turquie et membre des Verts.

Le texte adopté confirme également que les fonds IAP étaient essentiels pour soutenir la société civile en Turquie.

Cependant, il souligne l’importance d’utiliser la conditionnalité de l’Etat de droit pour les paiements afin d’encourager de nouvelles réformes.

L’Union européenne fournira un total de 168,2 millions d’euros (186,5 millions de dollars) pour les fonds IAP de la Turquie en 2020.

Que pensez-vous de cet article ?

3



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action