FLASH INFO :

L’opération « Rameau d’Olivier » lancée à Afrin en Syrie vise à éradiquer les organisations terroristes PKK et Daech

TURQUIE / LUTTE CONTRE LE TERRORISME - L’opération militaire des forces armées turques, baptisée « Rameau d’Olivier » a été lancée dans la région d’Afrin, au nord-ouest de la Syrie, pour éradiquer des groupes terroristes tels que le PKK et ses affiliés KCK, PYD, YPG ainsi que Daech, ont déclaré samedi les forces armées turques (TSK) dans un communiqué.


L’opération a été lancée le samedi 20 janvier à 17h00 afin de neutraliser les groupes terroristes et libérer les peuples amis et fraternels de la région de l’oppression et de la tyrannie, ont ajouté les forces armées turques, notant que l’opération vise à assurer la sécurité et la stabilité le long des frontières de la et dans la région.

L’opération est conforme au droit , aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies, en particulier aux résolutions n°1624 (2005), 2170 (2014) et 2178 (2014); et à l’article 51 de la Charte des Nations Unies sur le droit à la légitime défense, selon le communiqué.

Le communiqué a souligné qu’au cours de la planification et de la gestion de l’opération, seuls les terroristes et leurs abris, armes, véhicules et outils sont pris pour cible et que l’on accorde la plus grande importance à ne pas blesser les civils.

Alors que des troupes terrestres situées dans la province de près de la frontière syrienne visent des cibles du / avec des obusiers, des unités blindées, des lance-roquettes multiples, des avions de guerre turcs ciblent des terroristes identifiés dans une opération aérienne, ont rapporté des médias.

Une fumée a été observée à proximité de la frontière turco-syrienne, selon des informations.

Les forces armées turques ont également averti que les membres des YPG et de essayaient de prétendre que les terroristes qui avaient été abattus pendant l’opération Rameau d’Olivier étaient des civils, ajoutant que 108 des 113 cibles terroristes précédemment identifiées avaient été touchées à .

Le ministre des Affaires étrangères, Mevlüt Çavuşoğlu, a confirmé samedi que des troupes terrestres et des avions de combat F-16 étaient utilisés dans l’opération Rameau d’Olivier, soulignant qu’aucun civil n’était pris pour cible et que toutes les victimes n’étaient que des terroristes des YPG avec des uniformes.

« Nous attendons de nos alliés qu’ils soutiennent la Turquie dans cette opération, mais nous prenons nos propres mesures pour sécuriser nos frontières », a ajouté Çavuşoğlu.

Par ailleurs, l’agence de presse Interfax a cité le ministère russe de la Défense, affirmant que des groupes opérationnels militaires russes et des policiers militaires avaient été déplacés d’Afrin.

Les chefs de mission employés par les ambassades américaine, iranienne et russe ont également été invités au ministère des Affaires étrangères à Ankara pour une séance d’information sur les dernières évolutions à Afrin.

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action