FLASH INFO :

L’Iran souhaite basculer ses principaux liens commerciaux vers le Qatar et Oman plutôt que les EAU

INTERNATIONAL - Avec les tensions politiques émergentes entre Téhéran et Abou Dhabi, l’Iran envisage de remplacer ses relations commerciales traditionnelles avec les Emirats Arabes Unis (EAU), par le Qatar et Oman, a rapporté dimanche le Financial Times Tribune.


L’ s’efforce de réduire ses liens commerciaux avec les Émirats arabes unis, car l’État du golfe persique exerce une pression sur les commerçants iraniens, principalement sur la taxe sur la valeur ajoutée, la délivrance de visas et les restrictions bancaires.

Plus tôt ce mois-ci, la Banque centrale d’Iran a souligné plusieurs obstacles créés par les banques émiraties pour les commerçants iraniens, affirmant que l’Iran cherchait des alternatives dans la région pour remplacer les EAU dans ses transactions bancaires.

Entre-temps, les relations de l’Iran avec et le Qatar se multiplient et il est possible de remplacer les Émirats Arabes Unis qui sont actuellement le pôle commercial de l’Iran, a indiqué Hossein Yaqoubi, député aux affaires internationales de la Banque centrale iranienne.

Par ailleurs, Adnan Musapour, chef de la Chambre du commerce Iran-Qatar, a déclaré que le Qatar et Oman ont le potentiel de faciliter le commerce de l’Iran avec le monde.

« Nous ne voulons pas couper entièrement nos liens commerciaux avec les EAU. L’Etat du Golfe persique était notre seule porte d’entrée commerciale pendant les embargos internationaux », a déclaré Musapour à Financial Tribune.

Les dernières données publiées par l’Administration des douanes de la République islamique d’Iran ont montré que les échanges entre l’Iran et les EAU ont atteint 12,9 milliards de dollars américains en 2017.

Les de l’Iran vers le Qatar ont atteint 215 millions de dollars au cours des 11 mois précédant le 20 février, soit nettement plus que les 92 millions de dollars de l’année précédente. En outre, les importations en provenance du Qatar ont connu une croissance de 157 % au cours des 10 mois au 21 janvier, avec la valeur des importations à 21 millions de dollars.

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action