FLASH INFO :

L’émir du Qatar promet un investissement de 15 milliards de dollars en Turquie

TURQUIE / INTERNATIONAL - L’émir du Qatar, le cheikh Tamim ben Hamad Al Thani, s’est rendu mercredi à Ankara pour manifester son soutien à la Turquie, en promettant 15 milliards de dollars d’investissements directs dans le pays qui est en crise avec les Etats-Unis.l


L’émir du Qatar a été accueilli au complexe présidentiel d’Ankara lors d’une cérémonie officielle. Il a rencontré le président Recep Tayyip Erdoğan. Les deux dirigeants ont discuté des sanctions américaines contre la Turquie, des relations bilatérales ainsi que d’autres développements régionaux. Ils étaient accompagnés du ministre turc du Trésor et des finances, Berat Albayrak, et de son homologue du Qatar, Ali Sharif Al-Emadi.

Al Thani a déclaré que le programme d’investissement sera bientôt mis en œuvre.

“Nous nous soucions de cette visite. Cela signifie que le Qatar est à côté de la Turquie”, a déclaré le porte-parole de la présidence İbrahim Kalın lors d’une conférence de presse avant la réunion de mercredi.

Plus tôt lundi, Erdoğan a eu un appel téléphonique avec Al Thani. Ils ont discuté des relations bilatérales et des problèmes régionaux. Ils ont également souligné l’importance d’améliorer encore les relations bilatérales, a ajouté la source.

L’ambassadeur du Qatar en Turquie, Salem bin Moubarak Al Shafi, a également déclaré mercredi que son pays continuerait à soutenir la Turquie suite aux sanctions américaines récemment imposées dans le pays. “L’Etat du Qatar est toujours proactif en soutenant ses frères turcs”, a déclaré Al Shafi mercredi à l’agence Anadolu.

Le Qatar, a-t-il dit, continuerait à soutenir la Turquie, comme il l’a fait lors de la tentative de coup d’Etat du 15 juillet 2016.

Ankara et Doha partagent des points de vue communs sur un certain nombre de questions régionales et internationales, a-t-il ajouté.

M. Al Shafi a poursuivi en soulignant que la visite de l’émir du Qatar en Turquie a démontré mercredi la “profondeur des relations entre le Qatar et la Turquie”.

La visite de l’émir, a déclaré le diplomate, “servira à confirmer les liens étroits entre le peuple qatari et le peuple turc et leurs positions communes face aux nombreux défis auxquels ils sont confrontés”.

Selon Al Shafi, les Qataris ont récemment acheté des dizaines de millions de dollars de livres turques en vue de soutenir l’économie turque.

Décrivant la Turquie comme un “allié stratégique”, l’ambassadeur a ajouté : “Nos relations étroites avec la République de Turquie jouissent d’un statut spécial parmi notre peuple”.

Les relations entre la Turquie et les Etats-Unis se sont tendues la semaine dernière, lorsque Washington a imposé des sanctions aux ministres turcs de l’Intérieur et de la Justice après le refus d’Ankara de libérer un pasteur américain accusé de terrorisme en Turquie. Vendredi dernier, le président des États-Unis, Donald Trump, a doublé les droits de douane américains sur les importations turques d’aluminium et d’acier.

En réponse, la Turquie a augmenté les droits de douane sur plusieurs produits fabriqués aux États-Unis, y compris les produits à base d’alcool et de tabac et les véhicules.

En juin 2017, une poignée d’États arabes, dirigés par l’Arabie saoudite, ont brusquement rompu les relations diplomatiques avec le Qatar et imposé un blocus à ce petit pays du Golfe, l’accusant de soutenir le terrorisme.

Le gouvernement qatari a nié cette accusation, qualifiant le blocus d’injustifié et de violation du droit international. Dans ce contexte, la Turquie a fourni un soutien accru au Qatar, stimulant les exportations de produits alimentaires et autres pour faire face à toute pénurie.

La Turquie maintient également une base militaire au Qatar. Les deux pays ont signé un accord de coopération militaire en octobre 2014, autorisant des exercices d’entraînement conjoints, la coopération en matière de fabrication de matériel de défense et le déploiement de forces turques sur le territoire qatari.

Le premier groupe de soldats turcs est arrivé dans la capitale Doha le 4 octobre 2015 et le drapeau turc a été hissé à la base militaire quatre jours plus tard.

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX