FLASH INFO :

L’économie de la Somalie prospère grâce au soutien de la Turquie

ANALYSE - La Somalie connaît une reprise économique attribuée au partenariat stratégique de la Turquie avec le pays africain après la visite du président turc Recep Tayyip Erdoğan en Somalie en 2011.


Le peuple somalien considère la comme un partenaire stratégique qui a soutenu son pays et l’a aidé à surmonter des années de crises politiques violentes, d’attaques terroristes et de famine.

Alors que la communauté internationale ignorait le sort du peuple somalien qui connaissait des crises humanitaires et politiques, la Turquie a toujours soutenu la nation africaine. Elle a construit des écoles, des hôpitaux, envoyé de l’aide, aidé à développer le port de Mogadiscio et fourni des bourses aux étudiants de Somalie.

Aide en 2011

L’

En raison des pluies tardives de 2011, la Somalie était aux prises avec une famine généralisée qui a fait plus de 260 000 morts alors que les pays arabes et d’autres pays de la région étaient restés silencieux.

Alors que la tragédie somalienne a été négligée à l’échelle mondiale, la Turquie s’est immédiatement impliquée dans la création d’un « pont de charité » aérien qui a permis d’amasser environ 300 millions de dollars dans une campagne nationale visant à sauver des millions de personnes de la mort assurée.

La Turquie a sauvé des millions en Somalie

Les mesures prises par la Turquie pour aider la Somalie ont connu une augmentation significative suite à la visite du Premier ministre de l’époque, Recep Tayyip Erdoğan, ce qui a incité les Somaliens à qualifier 2011 « d’année de bienveillance turque ».

S’exprimant devant l’Agence Anadolu, le Somalien Muhammed Sheikh Taher a déclaré : « L’intervention de la Turquie a aidé à sauver des millions de Somaliens des griffes de la famine ».

Un partenariat fondé sur la fraternité

La visite du président Erdoğan en Somalie en 2016

« Pour les Somaliens qui traversent des crises humanitaires, économiques et militaires, la Turquie représente un filet de sécurité. Les liens entre la Turquie et la Somalie sont fondés sur la fraternité musulmane. La visite historique d’Erdoğan en 2011 a aidé la Somalie à attirer l’attention de la communauté internationale sur ce pays. Cette visite sera toujours considérée comme un événement important dans l’histoire de la Somalie », a poursuivi M. Taher.

Erdoğan a visité la Somalie à trois reprises au cours des 20 dernières années. La première visite a eu lieu en 2011, puis en tant que président, Erdoğan a visité la nation africaine à deux reprises en 2015 et 2016.

Le succès somalien porte la signature du Groupe

Le Premier ministre somalien Hassan Ali Khaire avec le président du Groupe Albayrak Ahmet Albayrak

La relative stabilité politique et la reprise économique que la Somalie a connues ces derniers temps portent la signature du Groupe Albayrak, l’une des principales sociétés turques.

Les spécialistes attribuent cette relance relative au retour des expatriés, stimulée par l’augmentation des revenus mensuels générés par l’aéroport de Mogadiscio et le port de Mogadiscio, gérés par des sociétés turques.

Le commerce aérien et maritime à travers le port de Mogadiscio est la plus grande source de revenus pour le gouvernement somalien.

« L’entretien de l’aéroport international de Mogadiscio par des compagnies turques a abouti à l’emploi d’un grand nombre de Somaliens. Le savoir-faire employé par le Groupe Albayrak dans le port de Mogadishu a permis aux commerçants somaliens de diversifier leurs marchés, y compris d’atteindre le marché turc. Auparavant, les marchands ne pouvaient atteindre que les marchés de la Chine et d’Abu Dhabi », a déclaré Abdulghani.

Une lueur d’espoir pour la Corne de l’Afrique

Des organisations caritatives turques ont installé des tentes pour distribuer quotidiennement de la nourriture aux qui ont fui les sécheresses récurrentes dans certaines parties de la Somalie, comme l’a souligné Hasan Shouriya Efrah, qui a ajouté que l’aide turque ne se limitait pas à la nutrition : « La Turquie a ouvert des hôpitaux ultramodernes dans la Corne de l’Afrique, qui effectuent des opérations chirurgicales. Avant cela, les gens devaient voyager à l’étranger pour subir des opérations ».

Le centre d’entraînement militaire turc en Somalie

Le 30 septembre 2017, la Turquie a ouvert son plus grand centre d’entraînement militaire à l’étranger dans la capitale somalienne, Mogadiscio.

Le centre d’entraînement militaire turc en Somalie

Pour le peuple somalien, le centre d’entraînement militaire turc représentait une lueur d’espoir, selon Ahmed Hasan Urabi : « La création du centre et la formation de l’armée somalienne aideront à secourir le pays de la menace terroriste et à développer les capacités de combat ».

L’académie a été inaugurée par le chef d’état-major de la Turquie Hulusi Akar et le Premier ministre somalien Hassan Ali Khaire lors d’une cérémonie qui s’est tenue au centre de formation.

« Mon gouvernement et notre peuple de Somalie n’oublieront pas cette aide énorme de nos frères turcs. Cette académie nous aidera à former plus de troupes », a déclaré Khaire lors de la cérémonie d’inauguration.

Situé au sud de Mogadiscio, le centre de formation était en construction depuis deux ans.

L’installation est répartie sur quatre kilomètres carrés (1,54 miles carrés) et a la capacité de former plus de 1500 soldats à la fois, selon le gouvernement somalien.

(Traduction : Yeni Şafak)

Que pensez-vous de cet article ?

8



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action