FLASH INFO :

Le simit ou le fameux pain favori des Turcs aux sésames  

GASTRONOMIE TURQUE - Un délice aux sésames, le simit est un incontournable de la vie des Turcs.


Le « » est l’un des plus anciens bagels, un pain de forme circulaire, qui date de l’Empire . L’origine du mot simit viendrait en 1525 de la langue arabe « samīd » qui signifie le pain blanc.

Le simit est consommé par les Turcs à toute heure de la journée, notamment en guise de petit .

La pâte du simit est confectionnée avec de la farine, de l’eau, du sel et de la levure roulée en rondelles, puis trempée dans le « pekmez » (mélasse de raisin). Ce dernier lui confère son caractère croustillant une fois cuit.

Après ce processus, la pâte est roulée dans des graines de sésame et cuite dans un four à bois traditionnel. Ce mode de cuisson offre ainsi un délicieux contraste au simit à la fois croquant à l’extérieur et moelleux à l’intérieur.

Le poids et le prix du simit sont sous contrôle depuis 1593.

Il est également possible à l’occasion d’ajouter à ces petits pains, du fromage à la crème (krem ​​peynir) ou de la confiture de fruits (reçel).

Les simit sont servis dans toutes les villes turques par des « » qui sont des vendeurs agréés en charrettes. Vous pouvez également trouver des qui se promènent avec un plateau de simit sur la tête. De cette manière, vous en trouverez à tous les coins de rue.

Les simit sont également vendus dans les boulangeries partout dans les villes, et certains ont des variétés de saveurs aux sésames (susam), pavots (haşhaş) et aux graines de tournesol (ay çekirdeği).

L’ du simit fait partie intégrante de la turque aussi bien en termes de sa fabrication traditionnelle qu’au niveau culinaire et de sa vente.

Que pensez-vous de cet article ?

21



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action