FLASH INFO :

L’Azerbaïdjan à la Grèce : « Nous soutiendrons la Turquie en toutes circonstances et sans aucune hésitation »

MÉDITERRANÉE ORIENTALE - Le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev a promis mercredi de « soutenir la Turquie en toutes circonstances sans aucune hésitation », a rapporté l’agence de presse d’Etat Azertac.


Le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev a promis mercredi de « soutenir la Turquie en toutes circonstances sans aucune hésitation », a rapporté l’agence de presse d’Etat Azertac.

Aliyev a fait ces remarques tout en acceptant les lettres de créance du nouvel ambassadeur de Grèce en Azerbaïdjan, Nikolaos Piperigos, lors d’un événement dans la capitale Bakou.

« Je peux vous dire, et ce n’est pas un secret, que la Turquie est non seulement notre ami et partenaire, mais aussi un pays frère pour nous. Sans aucune hésitation, nous soutenons la Turquie et la soutiendrons en toutes circonstances », a déclaré le dirigeant azerbaïdjanais à Piperigos.

S’exprimant sur les récentes tensions entre la Turquie et la Grèce en orientale, Aliyev a déclaré « Nous les soutenons (la Turquie) sur toutes les questions, y compris la question du renseignement en Méditerranée orientale ».

Les tensions en Méditerranée orientale se sont intensifiées alors que la Grèce cherche à bloquer l’exploration par la Turquie des ressources énergétiques dans la région, alors que la Turquie, selon , est tout à fait dans ses droits.

La Grèce a tenté de restreindre illégalement le territoire maritime de la Turquie, essayant de l’enfermer dans ses côtes basées sur de petites îles grecques près de la côte turque.

La Turquie a fait valoir que les parties devraient plutôt s’asseoir pour dialoguer afin de parvenir à une solution gagnant-gagnant, basée sur un partage équitable.

La Grèce a également mené récemment des exercices militaires – y compris avec la – destinés à intimider la Turquie, afin qu’elle arrête l’exploration énergétique, armant illégalement les îles de la mer Égée, en violation des traités de paix de longue date.

Le récent accord de délimitation maritime d’Athènes avec l’Égypte viole également le plateau continental et les droits maritimes de la Turquie, provoquant de nouvelles tensions entre les deux voisins.

Conflit du Haut Karabakh

Aliyev a également informé l’envoyé grec du conflit Arménie-Azerbaïdjan concernant le Haut-Karabakh, ajoutant que l’Arménie, en plus d’autres crimes, avait commis un génocide contre le peuple azerbaïdjanais, faisant un million d’Azerbaïdjanais sans abri, et mené une de nettoyage ethnique dans les territoires occupés violant de fait le droit .

Il s’est dit préoccupé par la coopération militaire entre l’Arménie, la Grèce et l’administration chypriote grecque.

Les accrochages frontaliers entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan en juillet ont fait une douzaine de soldats azerbaïdjanais morts, aggravant encore les tensions entre les principaux rivaux.

Depuis 1991, l’armée arménienne occupe illégalement la région du Haut-Karabakh, territoire de l’Azerbaïdjan internationalement reconnu.

Quatre résolutions du Conseil de des Nations Unies et deux résolutions de l’Assemblée générale des Nations Unies, ainsi que des décisions de nombreuses organisations internationales font référence à ce fait et exigent le des forces d’occupation arméniennes du Haut-Karabakh, ainsi que de sept autres régions occupées de l’Azerbaïdjan.

Exprimant sa gratitude, le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt a déclaré sur Twitter: « Merci beaucoup. Nous n’avons jamais douté du soutien de l’Azerbaïdjan ».

« Inébranlablement, la Turquie sera toujours aux côtés de l’Azerbaïdjan », a déclaré le ministre des Affaires étrangères, ajoutant que la Turquie et l’Azerbaïdjan étaient une nation et deux États.

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action