FLASH INFO :

L’Arménie attaque des zones civiles dans la région d’Aghdam en Azerbaïdjan

INTERNATIONAL - Les villages azerbaïdjanais de Hindiristan, Alibeyli, Ahmadaghali et Safarli, dans le sud-ouest de la région d’Aghdam, ont été confrontés à d’intenses attaques de la part des forces armées arméniennes, a déclaré vendredi le ministère azerbaïdjanais de la Défense.


L’Azerbaïdjan prendra des mesures de représailles car il y a eu des victimes civiles, a ajouté le ministère.

Des affrontements aux frontières ont éclaté pour la première fois dimanche dernier lorsque les forces arméniennes ont pris pour cible des sites de peuplement civils et des positions militaires azerbaïdjanaises, faisant de nombreuses victimes.

Le parlement azerbaïdjanais a déclaré l’état de guerre dans certaines de ses villes et régions à la suite des violations des frontières et des attaques de l’ dans le occupé.

Lundi, l’Azerbaïdjan a déclaré une mobilisation militaire partielle au milieu des affrontements.

Les relations entre les deux anciens pays soviétiques sont tendues depuis 1991, lorsque l’armée arménienne a occupé le Haut-Karabakh, territoire de l’Azerbaïdjan internationalement reconnu.

Quatre résolutions du Conseil de des et deux résolutions de l’Assemblée générale des , ainsi que de nombreuses organisations internationales, exigent le des forces d’occupation.

Le groupe de Minsk de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) – coprésidé par la France, la et les États-Unis – a été formé en 1992 pour trouver une solution pacifique au conflit, mais en vain. Un , cependant, a été convenu en 1994.

La France, la Russie et l’OTAN, entre autres, ont appelé à l’arrêt immédiat des affrontements dans la région occupée.

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action