FLASH INFO :

L’armée américaine aurait transporté 50 tonnes d’or de Syrie, selon un rapport

TURQUIE / ÉTATS-UNIS - L’armée américaine aurait transféré des tonnes d’or des régions contrôlées par Daech en Syrie vers les États-Unis, selon plusieurs rapports.


Selon une source qui a parlé à l’agence de presse kurde Bas, les forces américaines auraient transféré environ 50 tonnes d’or provenant de zones saisies par des terroristes de Daech dans la région de Deir ez-Zor, en Syrie, et auraient donné une partie de l’or restant à la branche syrienne du , les Unités de protection du peuple ().

L’or aurait été transporté de la base militaire américaine de Kobané.

Entre temps, 40 tonnes de lingots d’or volés par des terroristes de Daech dans la province irakienne de Mossoul auraient également été saisies par les forces américaines.

Des sources locales qui ont parlé à l’agence de presse SANA, dirigée par le , ont affirmé que les troupes avaient déplacé de grandes boîtes contenant le trésor d’or de Daech dans la région d’al-Dashisha, dans le sud de la Hassaké.

Les dirigeants terroristes de Daech attrapés par les auraient fourni des informations sur le sort de l’or, a indiqué le rapport.

Cette affirmation coïncide avec un rapport de l’Observatoire syrien des droits de l’homme basé au Royaume-Uni, selon lequel les YPG, soutenues par les États-Unis, cherchaient à saisir 40 tonnes d’or laissées par des terroristes de Daech à Deir ez-Zor.

« Les forces de la coalition dirigées par les et les Forces démocratiques syriennes (FDS) ne prennent délibérément pas pour cible les zones contrôlées par les terroristes et les commandants de Daech dans l’est de l’Euphrate à Deir ez-Zor, puisqu’elles tentent de localiser ce trésor en forçant les militants de Daech à parler de son emplacement », a déclaré l’Observatoire syrien des droits de l’homme.

Bien que Daech ait perdu de nombreux bastions en et en Syrie, un accord controversé entre ses militants et des groupes syriens liés au groupe terroriste PKK a facilité leur évacuation en toute sécurité de , en Syrie.

Les États-Unis ont encore environ 2 000 soldats en Syrie, dont beaucoup travaillent en étroite coopération avec les FDS.

Presque tout le territoire situé à l’est de l’Euphrate, qui représente environ un tiers du territoire syrien, à l’exception de la zone contrôlée par le régime d’, près de Deir ez-Zor, et de la zone contrôlée par Daech près de la frontière irakienne, est contrôlé par les FDS.

Les FDS contrôlent également les districts de et Tabqah sur la rive droite du fleuve.

Que pensez-vous de cet article ?

Angry

8



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action