FLASH INFO :

L’Allemagne interdit deux éditeurs liés au groupe terroriste PKK

TURQUIE / INTERNATIONAL - Le responsable allemand de la sécurité a interdit lundi deux éditeurs liés selon elle au groupe terroriste PKK.


Le ministre allemand de l’Intérieur, Horst Seehofer, a annoncé mardi qu’il avait interdit les éditeurs Mesopotamia et MIR Multimedia, en raison de leur soutien au groupe terroriste .

Le ministre de l’Intérieur a déclaré dans un communiqué que des perquisitions étaient en cours dans les deux maisons d’édition de l’ouest et du nord de l’.

« Etant donné que le PKK reste actif en dépit de son interdiction en Allemagne, il est nécessaire de contenir ses activités », a déclaré Seehofer.

Il a dit que les revenus de ces deux organisations étaient directement versés au PKK, qui avait été interdit en tant que groupe terroriste étranger en Allemagne en 1993.

La a longtemps critiqué les autorités allemandes pour avoir toléré les activités du PKK dans le pays et a fait pression sur Berlin pour qu’elle prenne des mesures plus strictes contre les activités de propagande, de recrutement et de collecte de fonds du groupe.

Le PKK, considéré comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l’, mène depuis plus de 30 ans une campagne terroriste contre la Turquie et est responsable de la mort de près de 40 000 personnes, dont des femmes et des enfants.

Malgré son statut d’organisation terroriste, le PKK jouit d’une relative liberté dans les villes européennes et est particulièrement présent en Allemagne. Les partisans du PKK ont été autorisés à organiser des rassemblements, à recruter des militants et à collecter des fonds en Allemagne, où vivent environ 5 millions de personnes d’origine turque, y compris des Kurdes.

Que pensez-vous de cet article ?

1


NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

SONDAGE

  • Selon vous, le pasteur américain Brunson accusé d'espionnage en Turquie sera-t-il libéré ?

    Voir les résultats

    Loading ... Loading ...

  • RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action