FLASH INFO :

L’administration Trump s’oppose aux sanctions contre la Turquie

TURQUIE / ÉTATS-UNIS - L’administration du président américain Donald Trump repousse les efforts des législateurs qui veulent sanctionner la Turquie pour avoir acheté des missiles russes, a rapporté lundi le site d’information Daily Beast.


Dans une note de service de sept pages adressée aux sénateurs, le Département d’État américain plaide sa cause contre la loi intitulée « Promoting American National Security and Preventing the Resurgence of ISIS Act » (Promouvoir la sécurité nationale américaine et prévenir la résurgence de ).

En vertu de la législation, les États-Unis imposeraient des sanctions à la pour l’achat du système russe de sol-air S-400 et bloqueraient toute vente des avions de chasse F-16 ou F-35, y compris les pièces, à Ankara, un allié de l’, selon le site d’informations.

La note prétendrait qu’imposer des sanctions à Ankara nuirait au commerce américano-turc des équipements de , ferait de la Turquie un « paria » au sein de l’alliance de l’OTAN et la rendrait plus dépendante de l’achat d’armes à Moscou.

Selon le site Internet, un porte-parole du département d’État a salué l’adhésion et le rôle de la Turquie dans l’alliance.

« L’OTAN est plus forte avec la Turquie en tant que membre, et ce depuis près de 70 ans. La Turquie contribue depuis des décennies à la sécurité collective de l’OTAN », a déclaré le porte-parole.

Le responsable a également accusé la de creuser un fossé entre les deux pays et a déclaré : « Nous travaillons pour maintenir une coopération étroite au sein de l’Alliance ».

Dans le document, l’administration Trump expose également ses objections aux dispositions du projet de loi qui permettraient à leurs alliés des YPG de venir aux États-Unis en tant que plus rapidement.

Malgré des décennies de coopération, les tensions sont vives entre Washington et Ankara, notamment au sujet du soutien américain au groupe PYD / YPG combattant dans la , qu’Ankara considère comme une menace pour sa sécurité.

Les responsables américains disent que le système d’armes russe avancé n’est pas compatible avec les systèmes de défense de l’OTAN et que l’incorporation du système dans l’infrastructure turque constitue une menace pour ses avions de chasse furtifs F-35.

Que pensez-vous de cet article ?

1



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action