FLASH INFO :

L’accident sur le Bosphore ramène « le canal d’Istanbul » au devant de la scène

TURQUIE / SOCIÉTÉ - Un accident dans lequel un pétrolier maltais a percuté une demeure historique au bord du Bosphore, a de nouveau déclenché des craintes de sécurité au sujet d’énormes navires manœuvrant dans l’étroite voie navigable. Aucune victime n’a été signalée dans l’incident de samedi mais l’accident a partiellement détruit la demeure d’une valeur inestimable.


Avec l’augmentation des inquiétudes sur la sécurité maritime dans le détroit, le plan ambitieux du gouvernement pour construire le canal d’Kanal İstanbul » en turc), un canal à travers la rive européenne d’Istanbul, est redevenu un sujet d’actualité sur les réseaux sociaux.

Le projet, annoncé à l’origine par le président Recep Tayyip Erdoğan en 2011, vise à réduire le trafic maritime sur le , ce qui minimise les risques et les dangers associés aux pétroliers.

La pression internationale se renforce pour augmenter le tonnage du trafic maritime à travers les détroits de la , ce qui comporte des risques pour la sécurité de la navigation maritime pendant le passage.

Le nouveau canal contribuerait également à prévenir la pollution causée par les cargos qui traversent ou amarrent dans la mer de Marmara à l’embouchure sud du Bosphore.

Selon les experts, les détroits turcs font partie des voies navigables les plus à risque au monde. Plus de 50 000 , y compris des pétroliers transportant des hydrocarbures hautement inflammables, traversent le Bosphore, un chenal en forme de S aux virages serrés et aux courants changeants qui posent des défis aux et aux marins chaque année.

Conformément à la Convention de Montreux de 1936, la Turquie doit permettre un accès ouvert à tous les navires civils à travers ses détroits en temps de paix.

Cependant, les accidents sont une source de préoccupation majeure pour le pays. De 1953 à 2003, 461 accidents se sont produits sur le Bosphore.

L’ le plus meurtrier a eu lieu quand un pétrolier roumain et un cargo grec sont entrés en collision et ont explosé en novembre 1979, tuant 42 membres d’équipage à bord du pétrolier roumain. Le dernier majeur dans le détroit a eu lieu en 2003, lorsqu’un navire géorgien s’est échoué, ce qui a entraîné un déversement de 480 tonnes de pétrole.

Que pensez-vous de cet article ?


NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

SONDAGE

  • Selon vous, le pasteur américain Brunson accusé d'espionnage en Turquie sera-t-il libéré ?

    Voir les résultats

    Loading ... Loading ...

  • RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action