FLASH INFO :

La Turquie franchit la barre des 2 millions de vaccinations contre le COVID-19

TURQUIE / SANTÉ - Le nombre de personnes qui ont reçu la première dose du vaccin contre le COVID-19 a franchi la barre des 2 millions en Turquie.


Le pays, avec une population de 83 millions d’habitants, a lancé son programme de vaccination le 17 janvier. La plupart des professionnels de la santé et des personnes âgées ont reçu le vaccin que la Turquie a obtenu de la société chinoise Sinovac.

Même si elle a lancé sa campagne de vaccination plus tard que certains autres pays, la Turquie figure désormais parmi les 10 premiers pays au monde en termes de population vaccinée.

Le vaccin chinois CoronaVac est administré en deux doses, à 28 jours d’intervalle.

La semaine dernière, la Turquie a reçu la deuxième expédition d’un deuxième lot de 3,5 millions de doses de vaccins contre le COVID-19.

Au total, 10 millions de doses du vaccin ont été livrées dans le deuxième lot.

Le premier lot de vaccins contre le coronavirus était composé de trois millions de doses.

La Turquie a signé un accord avec le fabricant chinois de médicaments pour acheter 50 millions de doses pour vacciner 25 millions de personnes.

Une enquête menée par la société de sondage Ipsos a révélé que le nombre de personnes prêtes à être vaccinées a atteint son plus haut niveau le mois dernier.

Quelque 53% des sondés ont déclaré qu’ils seraient vaccinés, selon l’étude, qui a été réalisée entre le 23 janvier et le 27 janvier, contre 43% fin novembre 2020 et 44% fin décembre 2020.

Le nombre de personnes, qui ont déclaré ne pas se faire vacciner, est tombé à 22% dans la dernière enquête, contre 24% dans l’étude menée en décembre 2020.

Malgré une baisse par rapport aux 32% du mois précédent, près de 25% du public reste indécis quant à la vaccination, selon l’enquête.

Le ministre de la Santé Fahrettin Koca a déclaré la semaine dernière que la variante britannique du coronavirus avait été détectée dans 17 provinces, infectant au moins 128 personnes à travers le pays.

Dans le cadre des mesures visant à arrêter la propagation du virus, un couvre-feu de nuit en semaine et un confinement le week-end sont en place depuis décembre 2020.

Le public a en grande partie respecté les restrictions, mais 31000 personnes ont violé le couvre-feu et le confinement entre le 25 janvier et le 1er février, a déclaré le ministère de l’Intérieur le 1er février.

Que pensez-vous de cet article ?

31



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX