FLASH INFO :

La rose : une fleur omniprésente dans la culture turque

CULTURE TURQUE - En plus de leur belle fragrance et de leur apparence captivante, les roses présentent une grande importance dans la vie et la culture des Turcs, notamment dans l’aromatisation des aliments, la préparation des produits cosmétiques, les usages médicaux et comme symbole de la poésie et de la littérature.


Sans aucun doute, l’une des plus belles fleurs au monde, la rose est chargée de symboles et sens à travers le monde entier. Si la rose rouge symbolise l’amour et la passion, la rose blanche représente la paix et la rose jaune, la séparation pour certains…Une chose est sûre : s’il y a une fleur au monde qui permet d’exprimer différentes émotions allant de l’amour à la joie, c’est bien la rose. Cette belle fleur à l’apparence époustouflante et l’arôme céleste possède une longue d’utilisations curatives, culinaires et spirituelles en Turquie.

La rose, ou «   » comme on l’appelle en turc, s’est épanouie à travers la terre et la turques depuis des générations. L’eau de rose et l’huile de rose ont été utilisées de nombreuses façons par les Turcs au cours des années et sont encore utilisées aujourd’hui, où elles sont largement cultivées en Turquie et utilisées pour tout, allant des huiles aux parfums, des confitures aux bonbons.

La production de l’huile de rose en Turquie

Les pétales de rose dans l’eau produisent de l’eau de rose céleste. Elle est le plus souvent utilisée pour aromatiser les aliments, en tant que composant de certaines préparations cosmétiques et médicales ainsi qu’à des fins religieuses en et en Asie.

L’une des premières sources d’information sur la production de l’eau de rose se trouve en Anatolie, où l’eau a été produite à Nusaybin, près de Mardin.

On dit que l’eau de rose produite dans cette région est unique dans son parfum et son goût. L’eau parfumée était stockée dans de belles cruches en cuivre ou dans des récipients appelés « kumgans ». Ces cruches uniques sont mentionnées dans des écrits historiques montrant que les Turcs du 11ème siècle produisaient et utilisaient de l’eau de rose.

La rose la plus favorisée pour la production d’eau de rose est la rose de Damas. Cette fleur est réputée pour son parfum raffiné et ses pétales sont comestibles, ce qui la rend très populaire dans les plats culinaires spécialisés. Cette fleur étonnante pousse principalement dans deux régions majeures du monde, l’une étant la province d’Isparta en Turquie et l’autre, la région de Kazanluk en Bulgarie.

Les

Depuis des siècles, on croit que la rose crée un sentiment de bien-être et a des effets puissants sur les niveaux physiques, émotionnels et même spirituels. Sa présence aide à nourrir et à guérir ses émotions, tandis que sa forme et son arôme uniques incarnent un sentiment de guérison et de spiritualité.

Depuis l’Antiquité, les bienfaits de la rose occupent une place importante dans la culture ottomane. La rose avait une très forte importance dans la médecine ottomane. En fait, cette fleur curative naturelle est mentionnée dans presque tous les manuels médicaux écrits par les médecins ottomans depuis le 14ème siècle.

Par exemple, boire le sorbet de rose était un remède commun utilisé parmi les sultans et leur dans le palais de Topkapı pour soulager les nausées et l’indigestion. L’eau de rose a également été utilisée comme sédatif léger et antidépresseur, car elle améliore l’humeur et aide à soulager les tensions nerveuses.

Le grand médecin Ibn-Sina, ou Avicenne comme on l’appelle en Occident, fut le premier grand penseur à mettre en avant les bienfaits du parfum unique des fleurs. Il déclare dans son grand texte médical, al-Qānūn fī al-ṭibb (« Le Canon de la médecine ») datant du 11ème siècle, que la rose est bénéfique pour les battements cardiaques évanescents et rapides, et renforce le cerveau en améliorant la mémoire. Il a également déclaré que bouillir l’eau de rose et exposer la tête à sa vapeur, a des effets curatifs et est particulièrement bénéfique pour les maladies oculaires. Il était couramment utilisé pour traiter les douleurs d’estomac, les ulcères, les maladies du foie et de la bouche, ainsi que les maux de gorge.

La rose : un incontournable pour les femmes

L’huile de rose est l’huile essentielle extraite des pétales de différents types de roses et couramment utilisée dans les parfums et les aromathérapies.

Les femmes ont également été très familières avec les effets anti-rides de l’eau de rose et de l’huile de rose depuis les temps anciens. Les femmes ottomanes utilisaient régulièrement de l’eau de rose et de l’huile de rose pour leurs propriétés embellissantes. L’huile de rose aide à améliorer l’élasticité de la peau, améliorer la douceur, ajouter de l’éclat, et même aider la guérison de la peau sujette à l’acné.

L’eau de rose était également couramment utilisée dans les hammams ou les bains turcs pour nettoyer le corps, en raison de son parfum rafraîchissant, laissant une odeur de fleurs fraîchement cueillies.

L’arôme de rose exquis dans la cuisine ottomane 

Non seulement le parfum de la rose est bon mais aussi son goût est délicieux! Le goût unique de la rose était présent dans beaucoup de plats ottomans, et était une partie influente de la cuisine de palais. L’eau de rose et les produits de rose, tels que la confiserie de roses et les sirops, ont été abondamment utilisés pendant la domination ottomane. Cependant, l’utilisation la plus populaire était dans l’aromatisation des desserts tels que la crème glacée, la confiture, les loukoums turcs, le riz au lait, le yaourt et le sorbet.

Une tradition turque : offrir de l’eau de rose aux invités 

C’était une tradition coutumière pour les Ottomans d’offrir de l’eau de rose aux invités qui assistaient au palais pour des réunions spéciales et des événements. Cette coutume était une tradition spéciale, et n’était pas seulement pratiquée au palais, mais aussi parmi les citoyens dans leurs maisons. L’eau de rose peut être achetée dans de grands bols en cuivre dans les bazars locaux de la ville.

Les jardins de rose célébrant la gloire de la rose

Les roses étaient tellement appréciées par les membres du palais de Topkapı, qu’il y avait d’immenses jardins de rose, situés au Sud du palais, près des rives de la mer, dédiés aux roses. Ce célèbre parc est connu sous le nom de Gülhane, qui signifie littéralement « la maison de rose » en turc. Le parc est toujours l’un des lieux les plus célèbres d’Istanbul pour se promener et « sentir les roses ».

La rose comme symbole spirituel

La rose possède également un sens important dans la spiritualité, et est un symbole important dans l’. Symbolisant le Prophète Muhammad et la beauté divine, la rose est connue comme la fleur du Ciel. Chaque année pendant le pèlerinage musulman à la Mecque, connu sous le nom de « Hajj », le tissu noir de la Kaaba est arrosé de l’eau de rose d’ ou de Turquie, et l’huile de rose est brûlée dans les lampes à huile de Kaaba, libérant le parfum de la fleur.

Il est également écrit que lorsque le sultan Mehmet II a conquis Istanbul en 1453, il a fait laver à l’eau de rose la célèbre église Aya Sofya (la ) à Istanbul avant de la convertir en mosquée.

La rose dans l’art et la poésie

La fleur a eu une forte influence sur beaucoup de poètes les plus célèbres de l’histoire, y compris le grand poète soufi, Mevlana Rumi. Dans la tradition mystique musulmane connue sous le nom de soufisme, la fleur exquise, attachée à une longue tige épineuse, symbolise le chemin mystique vers Allah. Rumi écrit: « Quel est l’odeur de la Rose? Le souffle de la raison et de l’intelligence, un doux guide sur le chemin du royaume éternel ».

Bien que la rose ne soit pas aussi largement utilisée aujourd’hui, vous pouvez toujours trouver sa saveur unique et captivante disponible dans de nombreux desserts turcs. Certains des plus populaires friandises au goût de rose sont vendues dans de nombreuses villes à travers la Turquie.

Vous pouvez par exemple déguster les confitures uniques infusées de rose et le loukoums aromatisés à la rose. Vous pouvez trouver ces délicieuses gâteries souvent mélangées avec des pistaches dans un emballage magnifiquement présenté, ce qui en fait un cadeau parfait à emporter chez quelqu’un de spécial.

L’eau de rose et les huiles sont encore largement disponibles en Turquie, et sont encore utilisées pour des traitements cosmétiques.

Alors, la prochaine fois que vous verrez un bouquet de roses, vous pourrez peut-être regarder au-delà de son image « romantique » et vous rappeler combien de grands objectifs cette fleur sublime a servi au cours de l’histoire.

Que pensez-vous de cet article ?

15



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action