FLASH INFO :

Le « Kuru Fasulye » de Çayeli vient d’obtenir un label d’indication géographique protégée

GASTRONOMIE TURQUE - Réputé pour être le plat national en Turquie, les haricots blancs secs en sauce, dits « Kuru Fasulye » en turc, seraient les plus délicieux du pays, dans le district de Çayeli de la province de Rize dans le nord-est du pays.

Par Tuğçe Ateş


La chambre de commerce de vient de récompenser le plat de haricots blancs de pour la qualité de ses ingrédients, sa subtilité et sa saveur unique en . Lors des circuits organisés le long de la mer Noire, il est l’incontournable de Çayeli : sa réputation est telle qu’aucun touriste quitte les lieux sans l’avoir goûté.

La demande de label a été déposée le 4 avril 2017 à la Chambre de commerce de Çayeli où le dossier a fait l’objet d’une étude fine. Environ 60 restaurants qui cuisinent le ont été recensés dans la province de . Le plat de haricots secs existe officiellement depuis 1928. Sa renommée à Çayeli date des années 50.

Les haricots ne sont pas cultivés sur place mais sont exportés du district d’ de la province d’Erzurum. Dans le but de valoriser le dans le district de Çayeli, le label avec l’indication géographique protégée, a été attribué en tant que « Çayeli yemeği » soit le plat de haricots secs de Çayeli.

Selahattin Hüsrev, un restaurateur de Çayeli, installé dans le district depuis 1958, témoigne du succès du plat de haricots secs de Çayeli : « Nous recevons des clients venant d’ et de Géorgie. Egalement des personnalités politiques et des stars de la télévision. Nos haricots proviennent d’İspir où la variété est nommée « haricot de sucre » (soit ‘Şeker fasulyesi’ en turc) mais nous les avons rendus célèbres grâce au plat que nous cuisinons ici. Le « Kuru Fasulye » a trouvé sa popularité à Çayeli. »

Le secret de la cuisson des haricots ? Selon Hüsrev, la préparation du plat commence la veille. Les haricots secs sont trempés pendant 10h dans de l’eau froide. La mousse produite pendant le trempage est prélevée à la louche. Une fois les haricots bouillis, on les cuisine dans des casseroles en cuivre avec du beurre, de la viande et des oignons. Arrivé à un certain stade de cuisson, le concentré de tomates est ajouté à la préparation. Par la suite, une sauce maison est mélangée au plat. Une fois mijotée dans la casserole, une cuisson supplémentaire au four est réalisée pendant 30 minutes. Passé ce délai, le four est éteint et le plat se repose pendant une heure à l’intérieur au chaud avant de passer à table.  

Le «Kuru Fasulye » est généralement servi avec du riz et du persil frisé haché. Le résultat est délicieux et se mange avec du pain frais et croustillant, parfait pour être trempé dans le jus. Certains l’apprécient avec un quart d’oignon cru couvert de sel, une habitude typiquement turque !

Il y a certaines versions au poulet et au « pastırma » (viande séchée de bœuf) pour diversifier les saveurs. C’est un plat très apprécié en hiver, considéré comme bon marché et facile à cuisiner. La viande n’est pas un ingrédient essentiel, donc, si vous êtes végétarien, il est possible de le cuisiner sans viande.

N’hésitez pas à déguster ce fameux plat de haricots secs copieux et savoureux à la fois, un succès de la !

Que pensez-vous de cet article ?

1111



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

SONDAGE

  • Selon vous, le pasteur américain Brunson accusé d'espionnage en Turquie sera-t-il libéré ?

    Voir les résultats

    Loading ... Loading ...

  • RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action