FLASH INFO :

Les Kurdes syriens soutiennent l’opération turque « Source de Paix » contre le PKK/YPG

TURQUIE / GUERRE EN SYRIE - Les Kurdes syriens soutiennent l’opération Source de Paix de la Turquie visant à détruire le corridor de la terreur à la frontière sud, a déclaré mercredi l’Association indépendante des Kurdes syriens (SBKR).


Les syriens soutiennent l’opération Source de Paix de la Turquie visant à détruire le corridor de la terreur à la frontière sud, a déclaré mercredi l’Association indépendante des Kurdes syriens (SBKR).

« L’organisation terroriste du et ses extensions en Syrie ont entraîné non seulement des Kurdes, mais également toutes les populations de la région dans une catastrophe », a déclaré leur déclaration.

« Nous déclarons notre soutien à l’Opération Source de Paix, afin qu’une soit établie, ce qui était une revendication nationale de la révolution syrienne et afin de nous débarrasser des organisations terroristes dans la région, », ajoute le texte.

Le groupe a également appelé les populations de la région à rester à l’écart des zones militaires et à ne pas quitter leurs maisons.

« Ne suivez pas les discours provocateurs diffusés par les PKK/ », a averti le groupe.

L’Association indépendante des Kurdes de Syrie (SBKR) est connue pour son opposition au groupe terroriste YPG / .

Abdulaziz Temmo, chef du groupe, a déclaré l’an dernier à l’agence Anadolu dans une interview que les YPG/PKK « ni ne sert, ni ne représente les Kurdes du pays ».

La Turquie a lancé l’opération Source de Paix, troisième d’une série d’opérations antiterroristes transfrontalières dans le nord de la Syrie, ciblant les terroristes de la région, le 9 octobre à 16 heures.

La Turquie a débarrassé une zone de 4.000 km² en Syrie de groupes terroristes grâce à deux opérations transfrontalières lancées depuis 2016, l’opération Bouclier de l’Euphrate et l’opération Rameau d’Olivier, permettant à près de 400.000 Syriens ayant fui la violence de rentrer chez eux. Ces deux opérations étaient conformes au droit de légitime du pays issu du droit , aux résolutions du Conseil de sécurité des et au droit à l’autodéfense, selon l’Article 51 de la Charte des , tout en respectant l’intégrité territoriale de la Syrie.

Au cours de ses plus de 30 de campagne terroriste contre la Turquie, le PKK – considéré comme une organisation terroriste par la Turquie, les États-Unis et l’ – a été responsable de la mort de quelques 40.000 personnes, dont des femmes, des enfants et des nourrissons.

Que pensez-vous de cet article ?

31



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action