FLASH INFO :

Les Kurdes renforceront leur soutien à Erdoğan lors des élections du 24 juin

Le président de la République de Turquie et le chef du Parti de la Justice et du Développement (AKP), Recep Tayyip Erdoğan, recueillera le soutien des Kurdes aux élections, estiment les experts, grâce à son succès en matière de stabilité politique, d’ordre public ainsi que les services d’État fournis dans les régions à majorité kurde.


La décision des électeurs issus de milieux ethniquement kurdes, estimés représenter environ 20% de la population, a traditionnellement été cruciale lors des élections en . Le vote kurde aura sans aucun doute un impact significatif sur les élections législatives et présidentielles qui auront lieu dans moins de 10 jours.

Les experts disent, et un récent sondage montre, que tandis qu’un grand nombre de Kurdes dans les provinces à prédominance kurde dans le sud-est de la Turquie devraient voter pour le Parti Démocratique des Peuples (), le président Recep Tayyip Erdoğan et son Parti de la Justice et du Développement (AKP) au pouvoir bénéficieront également d’un soutien solide et augmenteront leur pourcentage dans les urnes.

Selon Vahdettin İnce, auteur et intellectuel kurde, le comportement des électeurs dans la région a été façonné ces dernières années par la manière dont les partis ont abordé ce que l’on appelle la « », problème auquel les Kurdes sont sensibles. « Les Kurdes posent aujourd’hui cette question : ‘Que signifie la question kurde pour différentes partis?’ Et quand les partis répondent à cette question, le [Parti Républicain du Peuple] est éliminé du fait de son sombre passé avec de nombreux incidents contre les Kurdes et un manque d’autocritique sur la question », explique İnce.

Vahdettin İnce ajoute que si le HDP « semble être dans l’intérêt des Kurdes au niveau du discours et de la rhétorique, ils ont aussi un passé aigre qui doit être évalué avec le terrorisme du dans la région ».

Le HDP a été accusé de liens idéologiques et politiques étroits avec l’organisation terroriste PKK, fondée en 1978 et en conflit armé contre l’État depuis 1984. À la suite du conflit, près de 40 000 personnes ont été tuées depuis plus de trois décennies. Actuellement, l’ancien co-président du HDP et le candidat à la , Selahattin Demirtaş, est incarcéré pour des charges liées au terrorisme.

En ce qui concerne le parti AKP, İnce dit : « Nous voyons une transformation de ‘il n’y a pas de Kurdes’ à ‘il y a des Kurdes’, nous voyons une chaîne kurde gérée par l’État, nous voyons des instituts de kurdologie et des cours de Kurde dans les écoles de nos jours », dit-il.

Il ajoute que de telles réalités du passé récent seront prises en compte lorsque les électeurs feront leurs choix le 24 juin, et « cela signifiera un fort soutien pour Erdoğan ».

Yılmaz Demirhan, président du Centre de recherche (YÖRSAM) basé à Diyarbakır, également professeur en sciences politiques à l’université de Dicle, dans la province de Diyarbakır, a déclaré qu’avec la stabilité politique, le maintien de l’ordre public et la visibilité des services étatiques dans la région, l’AKP a récupéré les votes qu’il avait perdus au HDP lors des dernières élections.

Lors des élections de juin 2015, l’AKP a perdu près de 25 à 30% de ses voix dans la région, tandis que le HDP a vu ses voix augmenter, par rapport aux élections législatives de 2011 et de 2007. Au total, le parti AKP a obtenu 40,87% des voix, ne parvenant pas à former un gouvernement majoritaire unipartite et des ont été organisées par le président en novembre de la même année. Par la suite, lors de ces élections de novembre, le parti AKP a remporté une victoire écrasante avec 49,49% des voix et formé le gouvernement.

De nombreux analystes et habitants de la région avaient déclaré à l’époque qu’une chance démocratique avait été accordée au HDP le 7 juin 2015 de se détacher du PKK et de poursuivre la politique par des moyens démocratiques au Parlement. Cependant, l’échec du HDP et la réapparition de la violence du PKK dans la région ont conduit les d’apporter un soutien solide au parti AKP lors des élections de novembre 2015.

« Alors que la politique se normalise et qu’un climat de confiance se stabilise, l’AKP continuera de récupérer les votes qui ont été transmis au HDP », a ajouté M. Demirhan.

Pour les élections présidentielles du 24 juin, Erdoğan se présentera à la présidentielle en tant que candidat commun de l’AKP et du Parti d’action nationaliste () sous l’Alliance populaire, et sera également soutenu par le Parti nationaliste de la Grande Union (BBP).

Pendant ce temps, le CHP, le Bon Parti (İP), le Parti de la Félicité (SP), le HDP et le Parti Vatan (VP) ont déclaré leurs propres candidats.

Une enquête publique de YÖRSAM, menée en personne dans les provinces de Diyarbakır, Mardin et avec la participation de 1302 personnes entre les 8 et le 11 juin, a interrogé les participants sur le candidat pour qui ils voteraient lors des élections présidentielles du 24 juin. Les résultats ont montré que parmi les participants, 31,1% soutenaient Erdoğan et 55,6% soutenaient Demirtaş. Le candidat du CHP Muharrem İnce était le troisième dans les sondages avec un pourcentage de 3,5%. Cependant, environ 5,5% des participants étaient des électeurs indécis.

Les résultats de l’enquête ont indiqué que dans le cas d’un second tour de scrutin, İnce recevrait plus de voix qu’Erdoğan. Mehmet Emin Ekmen, ancien député de l’AKP au sud-est de la province de Batman, a déclaré : « Au premier tour, il n’y aura pas de votes substantiels de la part de la région, mais s’il y a un second tour entre Erdoğan et İnce, les supporters du HDP n’iront soit pas voter soit voter pour İnce ».

La recherche de YÖRSAM a également comparé la performance de l’AKP aux élections du 1er novembre 2015 avec son enquête publique sur le soutien aux candidats à la présidentielle lors des prochaines élections. Selon ces résultats, le soutien à Erdoğan dans la région a augmenté de 3 à 6 points de pourcentage depuis 2015.

Lorsque la même comparaison est faite pour la performance de HDP et Demirtaş, les résultats de YÖRSAM montrent que Demirtaş a perdu plus de 10% du soutien des électeurs HDP dans la présidentielle.

La question de savoir si l’alliance de l’AKP avec le MHP nationaliste affectera négativement le soutien des Kurdes persiste.

Cependant, les Kurdes ont fermement soutenu le « oui » du parti AKP lors du référendum sur les amendements constitutionnels d’un passage du système parlementaire à un système présidentiel. Le principal partenaire de l’AKP dans le sondage «oui» était alors également le MHP.

Les Kurdes ne sont pas homogènes

Les citoyens kurdes de Turquie sont aussi divers que la société turque en ce qui concerne les affiliations politiques et culturelles. Alors que de nombreux Kurdes s’identifient comme des musulmans sunnites traditionnellement conservateurs et donnent la priorité à leur identité religieuse, il y a aussi des Kurdes laïques, de centre-gauche et de gauche radicale, qui donnent la priorité à leur identité ethnique.

Alors que les profils conservateurs ont toujours soutenu le parti AKP au cours des dernières décennies, les profils privilégiant leur identité ethnique ont traditionnellement soutenu le HDP. Les principaux partis turcs, tels que le principal parti d’opposition CHP et le MHP, n’ont jusqu’à présent pas réussi à attirer les voix kurdes dans la région du sud-est de la Turquie.

Alors que le HDP a été le parti le plus fort de la région, attirant surtout les votes des Kurdes de gauche, il y a aussi le Parti pour la Cause Libre (HÜDA-PAR), un parti islamiste conservateur qui reçoit du soutien dans les provinces à majorité kurde, bien que ceci ne constitue pas une part très significative dans les votes globaux. Les responsables de HÜDA-PAR ont également annoncé que leur parti soutiendrait Erdoğan à la présidentielle, tout en fonctionnant indépendamment pour le Parlement.

Les analystes affirment également que, si les électeurs du HDP s’en tiennent à leur parti pour des raisons idéologiques, les Kurdes conservateurs peuvent être les électeurs les plus forts et, par conséquent, leurs choix seront plus déterminants.

« Les électeurs du HDP font des choix basés sur leurs attaches idéologiques au parti, en particulier les électeurs du HDP en dehors de la région Sud-Est, alors qu’il y a plus de flexibilité chez les électeurs du Sud-Est vers Erdoğan », a dit İhsan Aktaş, président de la société de sondages Genar.

Aktaş a ajouté que si le HDP est capable de garder ses électeurs idéologiques, il tente d’attirer des électeurs conservateurs à travers des manipulations sur Erdoğan.

« Erdoğan a une forte popularité aux yeux des électeurs kurdes, c’est pourquoi le HDP utilise une campagne de dénigrement intensifiée et un discours d’hostilité contre Erdoğan pour couvrir leurs propres défauts et failles », dit Aktaş.

Le problème du terrorisme et non le problème avec les Kurdes 

Comme l’a précisé l’auteur kurde Vahdettin İnce, ce que l’on appelle la « question kurde » a été interprété de plusieurs manières, avec des approches politiques diverses.

Au cours de la dernière décennie, les gouvernements de l’AKP ont souligné qu’ils n’avaient pas de « problème » avec les Kurdes et ont soutenu leur rhétorique à travers un certain nombre de réformes sociales et politiques concernant les droits des Kurdes et l’identité kurde.

Cependant, Erdoğan et les gouvernements du Parti AKP ont déclaré qu’il y avait un problème du « terrorisme » dans le pays, se référant au groupe terroriste PKK, et ont souligné que le PKK n’est pas représentatif de tous les Kurdes. Le président turc a juré que la menace posée par les terroristes du PKK serait éliminée du pays. Cela ne représente pas un pas contre les Kurdes. Au contraire, Erdoğan dit que l’élimination du PKK aidera les Kurdes à se libérer de l’oppression que le PKK a imposée aux populations de la région.

La Turquie a également traversé une période de démocratisation depuis les premières années du mandat de l’AKP avec une série de réformes visant à accroître les droits et libertés des Kurdes. Plus tard, des mesures ont été prises dans le processus de réconciliation en 2013, une tentative de mettre fin au terrorisme du PKK par une série de démarches, notamment un cessez-le-feu par le PKK. Cependant, le cessez-le-feu a pris fin en juillet 2015, lorsque le PKK a unilatéralement mis fin au cessez-le-feu.

(Source : Daily Sabah)

 

Que pensez-vous de cet article ?

2111


Suivez toute l'actualité de la Turquie avec Red'Action

RECOMMANDÉS POUR VOUS

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

SONDAGE

  • Selon vous, le pasteur américain Brunson accusé d'espionnage en Turquie sera-t-il libéré ?

    Voir les résultats

    Loading ... Loading ...

  • CITATION

  • Quand le chariot est brisé, beaucoup de gens vous diront par où il ne fallait pas passer.

    Proverbe turc

    L’être humain occupe une place dans l’univers, à la mesure non de son corps mais de son cœur.

    Yaşar Kemal, romancier turc, 1923-2015

    Le café doit être noir comme l’enfer, fort comme la mort et doux comme l’amour.

    Proverbe turc

    Pour l’amour d’une rose, le jardinier est le serviteur de mille épines.

    Proverbe turc

    La nuit est grosse du lendemain, Dieu sait ce qu’elle enfantera.

    Proverbe turc

    Qui périt de l’épée d’un ennemi meurt une fois ; qui périt de l’épée d’un ami meurt mille fois.

    Proverbe turc

    Écoute mille fois, et ne parle qu’une.

    Proverbe turc

    Hier, j’étais intelligent et je voulais changer le monde. Aujourd’hui, je suis sage et je me change moi-même.

    Djalâl ad-Dîn Rûmî, penseur, philosophe, poète mystique, 1207-1273

    Donnez-moi une armée composée de Turcs et je prendrais le monde en otage.

    Napoléon Bonaparte, Empereur des Français, 1769-1821

    La terre est ma patrie, le genre humain ma nation.

    Tevfik Fikret, poète turc, 1867-1915
                
  • DESSIN & CARICATURE

  • Tamam ou Devam ?
    Taner Çitak
    18 mars : victoire à Gallipoli en 1915, victoire à Afrin en 2018
    Taner Çitak
    Afrin : la descente aux enfers pour les terroristes des YPG
    Taner Çitak
    « La lutte contre le terrorisme » de la Turquie
    Taner Çitak
    L’opération Rameau d’Olivier de la Turquie en Syrie
    Taner Çitak
    Le rôle des Etats-Unis lors de l’opération Rameau d’Olivier
    Taner Çitak
    « Fort comme un Turc » à Afrin
    Taner Çitak
    Rencontre avec le président Erdoğan à Paris le 5 janvier 2018
    Taner Çitak
    « Les femmes anatoliennes » du peintre turc Nuri İyem
    Nuri İyem, peintre turc, 1915-2005
    Erdoğan vs Trump au sujet de Jérusalem
    Vitali Podvitski
                
  • ÉVASION MUSICALE

  • Toute la beauté d’Istanbul à travers la clarinette magique de Hüsnü Şenlendirici

    Hüsnü Şenlendirici né le 12 juillet 1976 à Bergama est un virtuose turc de la clarinette. Ayant des origines tziganes, une population connue pour ses talents dans la musique et la danse en Turquie, il vient d’une famille de musiciens: son grand-père Hüsnü Şenlendirici jouait de la clarinette et de la trompette, son autre grand-père Otmar Köfteci jouait de la clarinette et son père Erkin Şenlendirici jouait de la trompette. Şenlendirici est actuellement considéré comme le meilleur clarinettiste turc. Red’Action vous présente l’une de ses performances pour la chanson « İstanbul İstanbul olalı » de la célèbre chanteuse turque Sezen Aksu.

    Johnny Hallyday chante en turc

    Le chanteur français légendaire, Johnny Hallyday, s’est éteint à l’âge de 74 ans en laissant derrière lui des millions d’admirateurs en deuil. Saviez-vous qu’il avait également chanté en turc lors de sa longue carrière de 57 ans ? Un exemplaire du 45 tours en turc de Johnny Hallyday a été vendu au prix record de 15 000 euros lors des enchères organisées à Paris en 2003. Voici l’une de ces chansons en turc, interprétées par la voix magnifique de Hallyday : « yeşil gözleri için » (pour ses yeux verts).

    L’interprétation exceptionnelle de « Gelevera Deresi » par la jeune chanteuse de jazz hollandaise d’origine turque Karsu

    Talentueuse auteure-compositrice et chanteuse de jazz, Karsu Dönmez, née le 19 avril 1990, est issue d’une famille de Hatay (une province de Turquie limitrophe de la Syrie) ayant immigré au Pays-Bas. Elle est déjà dotée d’une réputation mondiale malgré son jeune âge. Dans la vidéo, Karsu interprète la fameuse chanson « Gelevera Deresi » en compagnie du prestigieux « Metropole Orkest ».

                
  • RÉSEAUX SOCIAUX

  • AGENDA

  • Vernissage de peinture : “Le handicap n’est pas un obstacle pour réaliser ses rêves”

    Type d’événement : L’exposition de peinture et séance de dédicaces du livre de l’artiste venu de Turquie Mme Ayşe IŞIK, organisée par le Centre Culturel Franco-Turc d’ Aulnay-Sous-Bois, Sevran, Villepinte et le Consulat Général de Turquie à Paris dans le cadre de la Journée internationale des personnes handicapées

    Date : Le dimanche 28 janvier 2018 

    Heure : 14h00

    Adresse : Consulat Général de Turquie à Paris au 44 Rue de Sèvres 92100 Boulogne-Billancourt

    Merci de confirmer votre présence par email : barisayse@live.fr

    Une course publique organisée dimanche à Istanbul pour sensibiliser le public au sujet de Jérusalem

    Date : Le dimanche 14 janvier 2018 

    Heure : 10h30

    Lieu   : Point de départ / Fontaine du 15 juillet à Çengelköy, Point d’arrivée / Pont des Martyrs du 15 juillet 

    Le film documentaire Kedi sur les chats errants d’Istanbul

    Actuellement en salles de cinéma en France

    Première sortie : 10 février 2017 (États-Unis)

    Réalisatrice : Ceyda Torun

    Lancement du site web du média Red’Action

    Type de l’événement : Lancement du site web du média Red’Action : www.redaction.media

    Date : le 16 décembre 2017

    Horaires : 15h00-19h00

    Lieu : Paris 

    L’amitié germano-ottomane exposée à l’Ambassade de Turquie à Berlin à travers les photographies du sultan Abdülhamid II

    Type de l’événement : Exposition de photographies sur l’histoire des relations germano-ottomanes à travers des photographies

    Date : 29 novembre-22 décembre

    Lieu : Ambassade de Turquie à Berlin

    La 5ème édition du Halal Expo se déroule à Istanbul

    Type de l’événement : La 5ème édition du Halal Expo 

    Date : 23-25 novembre 

    Lieu : Centre de Congrès Lütfi Kırdar à Istanbul 

    Istanbul accueillera la plus grande exposition dédiée aux inventions du génie italien Leonardo Da Vinci

    Type de l’événement : Exposition dédiée aux inventions de Leonardo Da Vinci

    Date : 14 décembre 2017- 7 avril 2018

    Lieu : Musée İstanbul UNIQ 

    Le pianiste turcophile Stéphane Blet donne un concert à Antalya

    Nom de l’événement : Concert de Stéphane Blet au 18e Festival International de Piano d’Antalya 

    Date : le 4 novembre 2017

    Horaire : 20h30

    Lieu : Antalya AKM, Salle Aspendoos 

                
  • https://www.redaction.media/wp-content/themes/v2

    Red'Action