FLASH INFO :

Kastamonu, capitale culturelle 2018 du monde turcique

VOYAGE EN TURQUIE - Déclarée capitale culturelle du monde turcique en 2018 par l’Organisation internationale pour la culture turque, Kastamonu est l’une des plus anciennes provinces d’Anatolie et présente une beauté historique, culturelle et naturelle.


Les préparatifs pour les événements qui auront lieu dans la province de , qui a été déclarée Capitale culturelle du monde turcique en 2018 par l’Organisation internationale pour la culture turque (TÜRKSOY), sont en cours.

Après la déclaration à la 35e réunion du Conseil permanent de TÜRKSOY, qui a eu lieu le 5 décembre 2017 au Turkestan, il a été décidé que la ville accueille la prochaine organisation.

De nombreux événements culturels et artistiques seront organisés dans la ville, qui a une valeur historique et importante, tout au long de l’année.

Avec ses 7 000 ans d’, Kastamonu est l’une des plus anciennes provinces d’. Elle a été conquise par l’émir turc Karatekin en 1084 et ajoutée aux terres ottomanes à l’époque de Mehmed II, connu sous le nom de Mehmed le Conquérant. Par la suite, la ville a acquis une importance continue en tant que centre administratif jusqu’à la période républicaine comme une grande province entourée par Samsun à l’est, İzmit au sud-ouest et la mer Noire au nord.

La ville a été gouvernée par Sultan Cem, le fils de Mehmed le Conquérant, durant quatre ans pendant l’ère ottomane et est devenue l’un des centres d’apprentissage où de nombreuses lumières du monde de la science ottomane ont été élevées.

Guerre d’indépendance

La statue de Şerife Bacı à Kastamonu

Pendant la guerre d’Indépendance turque, des munitions ont été apportées au port dans le district d’İnebolu de Kastamonu et transportées par des bateaux. Les munitions ont été transportées via la « Route de l’Indépendance », qui traverse les provinces de Kastamonu, Çankırı et Ankara.

La statue de la Sœur Şerife, morte en portant cette munition, a été placée sur cette route, où les femmes, en particulier, ont pris de grandes responsabilités pendant la guerre.

Après la proclamation de la République, Mustafa Kemal Atatürk a mis en vigueur la loi sur les chapeaux et l’habillement à Kastamonu en août 1925, un événement historique important.

Importantes figures littéraires

« Hababam Sınıfı » est un roman et légendaires

Rıfat Ilgaz, l’auteur de « Hababam Sınıfı » (La classe du Chaos), qui a été adapté pour devenir un film inoubliable dans le cinéma turc avec le même titre, est l’une des grandes figures littéraires de Kastamonu. Behçet Necatigil, Orhan Şaik Gökyay et Oğuz Atay sont quelques-uns des autres écrivains de premier plan de la ville.

Tourisme religieux

Kastamonu attire les locaux et étrangers car il abrite de nombreuses mosquées, des tombes, des madrasas et des couvents de derviches des périodes seldjoukides, isfendiyarides et ottomanes. En particulier, la et la tombe construites en mémoire du cheikh Şaban-ı Veli, qui était un érudit important en Anatolie, sont les endroits les plus visités de la ville.

La mosquée Nasrullah à Kastamonu

La mosquée et le tombeau de Hepkebirler, les mosquées Ismail Bey et Mahmut Bey ainsi que les mausolées du sultan Aşıklı, du sultan Hatun, du sultan Benli et du sultan Sacayaklı sont les autres sites importants de la ville.

La mosquée Nasrullah, qui a été construite par Nasrullah Qadi sous le règne de Bayezid II, en 1506, est aussi l’un des symboles de la ville. Mehmet Akif Ersoy, un poète turc qui a soutenu la guerre d’indépendance, a prêché dans la mosquée de Nasrullah et a encouragé les gens à se battre pour la victoire.

Beautés naturelles

Les montagnes d’Ilgaz à Kastamonu

Kastamonu a une côte de 170 kilomètres sur la mer Noire. Cide, Doğanyurt, İnebolu, Abana, Bozkurt et Çatalzeytin sont les six districts situés sur son littoral.

Les côtes de la ville diffèrent des baies naturelles et des abris de la mer Noire. Il est parmi les endroits les plus visités par les amoureux de la nature, avec ses canyons, forêts, cascades et ruisseaux.

Les montagnes d’Ilgaz, l’une des plus hautes de la région occidentale de la mer Noire, sont indispensables pour le tourisme hivernal. Situé à 40 kilomètres du centre de Kastamonu, Ilgaz est devenu un endroit facilement accessible depuis la construction de l’aéroport de Kastamonu.

Que pensez-vous de cet article ?

6



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

SONDAGE

  • Selon vous, le pasteur américain Brunson accusé d'espionnage en Turquie sera-t-il libéré ?

    Voir les résultats

    Loading ... Loading ...

  • RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action