FLASH INFO :

Le journal turc Habertürk abandonne l’impression et passe au numérique

TURQUIE / SOCIÉTÉ - Le journal turc Habertürk ne sera pas imprimé après vendredi et ne sera disponible que numériquement, a annoncé le président du conseil de Ciner Yayın Holding dans un communiqué publié lundi.


Mehmet Kenan Tekdağ a cité plusieurs raisons de la décision de passer au numérique, y compris les changements démographiques et la diminution de la circulation des journaux dans un contexte de hausse des coûts d’impression.

Dans la déclaration, Tekdağ a déclaré que ce n’est pas la première fois qu’au niveau mondial ou national, un grand quotidien décide de passer à un format d’entreprise entièrement numérique.

Selon le président, les journaux imprimés étaient à un moment l’outil de communication de masse le plus important, mais avec les progrès technologiques, ce n’est plus le cas. L’utilisation généralisée d’Internet a déclenché un changement dans les comportements des consommateurs, a-t-il dit.

L’abandon des médias imprimés par les jeunes lecteurs et une préférence générale pour le suivi des informations en format mobile ont entraîné une « diminution incontrôlable de la circulation » des journaux, ce qui a entraîné une baisse des recettes publicitaires, a indiqué Tekdağ. Il a ajouté que ce cycle a poussé les journaux imprimés du monde entier – principalement aux États-Unis et au Canada – à cesser d’imprimer.

Le journal The Independent au Royaume-Uni a décidé d’abandonner l’impression et d’adopter le format d’entreprise exclusivement numérique en 2016 alors qu’il était confronté à des difficultés financières en raison d’une diffusion réduite. The Independent publie toujours des informations via son site Web avec un nombre élevé de visiteurs.

La même chose s’est produite en avec le journal Radikal, qui a décidé d’arrêter l’impression en juin 2014. Cependant, Radikal a été incapable de survivre longtemps à un modèle d’affaires uniquement numérique et le journal a fermé en avril 2016.

, qui compte actuellement près de 200 000 exemplaires par jour, a atteint jusqu’à 400 000 journaux diffusés par jour, surtout le week-end avec ses suppléments. Actuellement, le journal Sabah est en tête des journaux en circulation, avec plus de 300 000 journaux diffusés chaque jour, suivis de près par Hürriyet et Sözcü.

Habertürk, qui est apparu en kiosque pour la première fois en 2009, sera imprimé pour la dernière fois vendredi. Néanmoins, Tekdağ a promis que le journal sera plus fort que jamais sans compromettre sa devise « des informations vraies et impartiales ».

Que pensez-vous de cet article ?



NEWSLETTER

Inscrivez-vous pour suivre toute notre actualité.

RÉAGISSEZ

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

SONDAGE

  • Selon vous, le pasteur américain Brunson accusé d'espionnage en Turquie sera-t-il libéré ?

    Voir les résultats

    Loading ... Loading ...

  • RÉSEAUX SOCIAUX

  • Red'Action